Championnat de France de D1 2007-2008

Championnat de France de D1 2007-2008 - 22e journée - Soyaux-Saint-Étienne 2-0

Dimanche 08 juin 2008 à 15h00

Soyaux (Stade des Rochers)

Soyaux - Saint-Étienne : 2-0 (1-0)

Spectateurs : 150

Arbitre : Elodie Coppola assisté de Johan Georges et Lakhdar El Bedoui.

Buts pour Soyaux : Anaïs Dumont 21', Coralie Chanudet 92'

Avertissements : Marjorie Lacroix 32' pour Soyaux, Madeleine Ngono Mani 59' pour Saint-Étienne

Soyaux : 1-Delphine Raffier, 2-Julie Loubet (14-Clémence Herpin 79'), 3-Laura Bardet, 4-Marina Pascaud ©, 5-Priscilla Bencini, 6-Jennifer Maier (12-Émilie Dupuis 60'), 7-Anaïs Dumont, 8-Chloé Billaud, 9-Coralie Chanudet, 10-Corine Petit-Franco, 11-Marjorie Lacroix (13-Élodie Monteiro 65'), Entr.: Jean PAREDES

Non utilisées : 15-Charlotte Bilbault, 16-Laetitia Stribick-Burckel

Saint-Étienne : 1-Karima Benameur Taieb, 2-Pauline Court-Bel Haj (12-Aurélie Naud 59'), 3-Laetitia Agab-Cluzel, 4-Noémie Nigon, 5-Delphine Blanc, 6-Anne-Laure Perrot, 7-Jessica Houara d'Hommeaux, 8-Ludivine Bruet (13-Julie Louvrier 71'), 9-Madeleine Ngono Mani, 10-Safia Bengueddoudj ©, 11-Fanny Tenret (14-Marjorie Beal 59'), Entr.: Pierre-Yves THOMAS

1-0 Dumont (21') : Centre de Loubet repris de la tête par Franco. Le ballon s'écrase sur la barre avant d'être repris de volée par Dumont

2-0 Chanudet (92') : Chanudet intercepte un ballon en retrait de Blanc et va dribbler Benameur

Résumé

Beaucoup d'émotion au coup de sifflet final sur la pelouse des Rochers. L'entraîneur Jean Paredes, qui dirigeait l'ASJ pour la dernière fois, a préféré s'éclipser discrètement, pendant que ses joueuses portaient en triomphe Delphine Raffier. La gardienne de la réserve, qui a décidé de raccrocher les crampons, devait logiquement clore sa carrière il y a trois semaines en même temps que le championnat de D3.

Laëtitia Stribick blessée, la retraitée a prolongé en D1 pour les deux derniers matches. Et hier, pour ses adieux, elle a sorti un match époustouflant. Pas moins de huit fois les attaquantes stéphanoises se sont présentées face à elle, et elle est ressortie vainqueur de tous les duels. Supérieures sur le plan technique, pratiquant un jeu par moments chatoyant, les Vertes ont rapidement pris l'ascendant dans la partie. Même si Chanudet a bénéficié d'une belle occasion (7e), Saint-Etienne transperce le rideau défensif local un peu trop facilement. Il faut que Raffier commence sa série d'exploits (8e, 9e, 12e, 13e, 17e) pour préserver le score. Et puis à la 21e, alors que les visiteuses bénéficient d'un ballon de relance, Anaïs Dumont décide d'aller leur empoisonner l'existence. Elle presse si bien la défense qu'elle finit par obtenir un coup-franc excentré. La tête lobée de Franco est claquée par Benameur sur la transversale, mais Dumont parachève son œuvre en catapultant le ballon sous la barre (1-0, 21'). Saint-Etienne n'en continue pas moins à dominer et à échouer sur Raffier ou par manque de réussite. Quand à la 38e, une merveille de jeu court en triangle met Pauline Court en position de tir, sa frappe frôle la lucarne.

En seconde période, la domination visiteuse s'accentue et Soyaux a de plus en plus de mal à sortir. Mais les joueuses de Jean Paredes, soudées autour d'une Marina Pascaud intraitable, font preuve d'un cœur énorme. Bardet sauve sur la ligne d'un retourné acrobatique (56e) avant que le poteau ne s'y mette sur le corner qui suit. Dans le dernier quart d'heure, Soyaux parvient à ressortir de sa coquille en menant des contres par Monteiro et Franco. Après un nouveau sauvetage de Raffier devant Ngono Mani, Chanudet va chiper dans le temps additionnel un ballon à Delphine Blanc, dribbler Benameur et marquer dans le but vide (2-0).

Sud Ouest

Historique de l'opposition