Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2012-2013

Championnat de France de D1 2012-2013 - 7e journee - Saint-Etienne-Lyon 0-3

Dimanche 04 novembre 2012 à 13h00

Andrézieux-Bouthéon (Stade Roger Baudras)

Saint-Etienne - Lyon : 0-3 (0-2)

Spectateurs : 1200

Arbitre : Dorothée Ily assisté de Manuela Nicolosi et Solenne Bartnik.

Buts pour Lyon : Elise Bussaglia 8', Ami Otaki 30', Lara Dickenmann 48'

Avertissement : Amandine Soulard 91' pour Saint-Etienne

Saint-Etienne : 1-Méline Gérard, 26-Charlotte Gauvin (2-Caroline Velay 46'), 3-Ophélie Brevet ©, 12-Ludivine Coulomb, 24-Amandine Soulard, 19-Amélie Barbetta, 21-Maéva Clemaron, 19-Charlotte Lorgeré, 10-Anaïs Ribeyra, 8-Megan Manthey (22-Caroline Audemar 61'), 9-Sarah Palacin (14-Chu O Tseng 70'), Entr.: Hervé Didier et Patrick Brossat

Non utilisées : 11-Anne-Marie Banuta, 16-Julie Perrodin

Lyon : 30-Sarah Bouhaddi, 6-Amandine Henry, 5-Laura Georges, 11-Laura Agard, 18-Sonia Bompastor ©, 15-Elise Bussaglia, 10-Louisa Necib-Cadamuro, 24-Laetitia Tonazzi (23-Camille Abily 68'), 22-Ami Otaki (9-Eugénie Le Sommer 46'), 21-Lara Dickenmann (25-Amel Majri 58'), 8-Lotta Schelin, Entr.: Patrice Lair

Non utilisées : 12-Elodie Thomis, 16-Pauline Peyraud-Magnin

0-1 Bussaglia (8') : Centre de Henry renvoyé par la défense dans l'axe sur Bussaglia qui place une demi-volée du droit de 22 m au ras du poteau droit de Gérard

0-2 Otaki (30') : Schelin à 16 m décale Otaki à droite, esseulée, qui enroule du gauche et place le ballon au ras du poteau opposé

0-3 Dickenmann (48') : Tonazzi part couloir droit et centre pour Dickenmann qui reprend de la cuisse droite aux 6 m

Résumé

À Andrézieux, l'OL poursuit son irrésistible ascension

Lancé idéalement grâce à un boulet de canon de Bussaglia, les Lyonnaises n'ont pas trébuché face à des Stéphanoises qui ont "tout donné".

Le contexte

Trente-huit buts à zéro ! Lors des sept derniers derbys, les chiffres sont implacables. Cruels même. Les Lyonnaises, incontestable leader de la D1F avec quarante-trois buts marqués et zéro encaissé, qui en ont passé neuf au club russe de Zorkiy en Ligue des Champions faisaient figure d'épouvantail dans cette opposition. Une fois n'est pas coutume. Une mission quasi-impossible attendait donc les joueuses d'Hervé Didier, qui restaient sur quatre matches sans défaite, ce dimanche sur la pelouse du stade Roger Baudras d'Andrézieux sous l'œil des caméras d'Eurosport. Septièmes avant ce choc, les Stéphanoises, privées de Lavaud, Sissoko, Debever et surtout Moreau, pouvaient, par contre compter sur leurs deux recrues étrangères : la Taïwanaise Tseng et l'Américaine Manthey. De son côté, Patrice Lair déplorait les absences de Renard (genou) et Franco (élongation à la cuisse) en défense.

Le match

Il n'y a pas eu de miracle. Sous une pluie diluvienne et dans un stade Roger Baudras comble, les supporters foréziens ont vu une nouvelle défaite de leurs protégées contre un OL supérieur dans tous les compartiments du jeu. Mais les Stéphanoises, hargneuses, n'ont jamais rien lâché et ont fait preuve d'une étonnante solidarité. Insuffisant pour contrecarrer les plans lyonnais qui ont su gérer cette rencontre de bout en bout. Des Rhodaniennes qui ont idéalement démarré leur rencontre grâce à un missile de Bussaglia de plus de vingt mètres dans la lucarne de Méline Gérard, auteure d'une remarquable prestation hier. «J'espère que Bruno Bini était devant sa télé et qu'il a pu voir qu'à Saint-Etienne, on avait aussi une bonne gardienne », lâchait même le coach des Verts, Hervé Didier à la fin de la rencontre. Dickenmann (11e) puis Schelin (19e) aurait pu aggraver la marque mais c'est finalement Otaki, après un bon service de Schelin, qui se chargeait d'envelopper son ballon et de doubler la mise pour l'OL (2-0, 31').

Déjà souveraines, les Lyonnaises auraient pu tuer le match encore plus vite si Bussaglia n'avait pas trouvé le poteau gauche de Gérard sur son penalty. Les vieux démons des J.O. peut-être… Si Ribeyra a sauvé sur sa ligne une frappe de Necib à bout portant (44e), elle n'a rien pu faire sur le but de Dickenmann qui a bien coupé le centre de Tonazzi (3-0, 48'). La messe était dite. Les Lyonnaises se contentaient de gérer la fin de match face à des Stéphanoises qui n'auront jamais démérité à l'image de cette frappe de Barbetta (78e). Majri (65e), Schelin (66e), Abily (73e) et Le Sommer (90e) auront l'occasion d'en mettre un quatrième. En vain. L'OL, qui n'a plus perdu depuis le 14 mars 2010 en championnat, continue son irrésistible ascension vers un septième titre consécutif.

T.S. à Andrézieux

Historique de l'opposition

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr