Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2014-2015

Championnat de France de D1 2014-2015 - 19e journee - Soyaux-PSG 0-10

Mercredi 21 janvier 2015 à 19h30

Soyaux (Stade Léo-Lagrange)

Soyaux - PSG : 0-10 (0-7)

Spectateurs : 700

Arbitre : Elodie Coppola assisté de Ergun Yazar et Kévin Teulière.

Buts pour PSG : Kenza Dali 9', 26' pen., Marie-Laure Delie 18', 41', 50', 79', Kosovare Asllani 36', 45', Shirley Cruz Traña 39', Caroline Seger 67'

Aucun avertissement

Soyaux : 16-Alizée Nadal, 21-Lauriane Dessalles, 13-Alison Rouyer, 12-Mélanie Alleron, 3-Marine L'Herideau (29-Estelle Eymard 52'), 18-Nolwenn Chapron (27-Julie Thibaud 52'), 6-Jennifer Maier ©, 14-Lydia Belkacemi, 20-Soriana Constant (28-Marion David 66'), 15-Anna Clerac, 26-Kelly Koné, Entr.: Juan Paredes

Non utilisées : 1-Amandine Guérin, 33-Mathilde Faury

PSG : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 5-Sabrina Delannoy ©, 4-Laura Georges, 22-Josephine Henning, 3-Laure Boulleau (11-Jessica Houara d'Hommeaux 72'), 14-Kheira Hamraoui, 27-Caroline Seger (17-Aurélie Kaci 75'), 28-Shirley Cruz Traña, 2-Kenza Dali (15-Ouleymata Sarr 67'), 18-Marie-Laure Delie, 9-Kosovare Asllani, Entr.: Farid Benstiti

Non utilisées : 30-Ann-Katrin Berger, 13-Annike Krahn

0-1 Dali (9') : Kenza Dali déborde sur le côté droit, rentre vers l'axe et conclut d'un tir qui termine au premier poteau.

0-2 Delie (18') : La Suédoise Kosovare Asllani déborde à gauche et centre en retrait pour Marie-Laure Delie qui conclut du plat du pied.

0-3 Dali (26') : Shirley Cruz est accrochée par Lydia Belkacemi. Penalty pour le PSG réussi par Kenza Dali en force à droite.

0-4 Asllani (36') : Laure Boulleau déborde à droite et trouve Kosovare Asllani qui contrôle au second poteau, élimine Nolwenn Chapron puis frappe en force dans un angle fermé.

0-5 Cruz Traña (39') : Corner repris de la tête par Kheira Hamraoui qui termine sur la transversale. Marie-Laure Delie récupère et reprend.

0-6 Delie (41') : Marie-Laure Delie reprend de la tête un coup franc de Kheira Hamraoui.

0-7 Asllani (45') : Action côté droit avec Marie-Laure Delie lancée en profondeur qui place une frappe que Alizée Nadal repousse. Le ballon revient sur Kosovare Asllani côté opposée qui reprend.

0-8 Delie (50') : Kosovare Asllani sur la droite lance Marie-Laure Delie qui élimine Alizée Nadal avant de conclure du droit.

0-9 Seger (67') : Débordement côté gauche et centre en retrait pour Caroline Seger à l'entrée de la surface qui enroule sa frappe du droit pour la placer sous la barre. Alizée Nadal est trop juste.

0-10 Delie (79') : Coup franc joué rapidement par les Parisiennes. Marie-Laure Delie élimine dans la surface et frappe du droit.

Résumé

Les Parisiennes cartonnent

Comme à l'aller, Soyaux a aligné une équipe bis pour cette rencontre en semaine. L'entraîneur charentais a annoncé privilégier la coupe de France qui aura lieu samedi prochain face au PSG. Les Parisiennes ont présenté une équipe assez traditionnelle... et se sont largement imposées !

Les réactions

Farid Benstiti (entraîneur du PSG) : "Ne pas tomber dans le piège"

"Je me suis concentré d'abord sur mon équipe et peu importe l'équipe alignée en face. J'espère reproduire la même chose samedi même si ça sera différent. J'ai pris beaucoup de plaisir sur la première mi-temps. L'équipe s'est relâchée en seconde mi-temps, c'est assez classique mais ça va les défenseures sont restées sérieuses. Soyaux a eu peu d'occasions. On aurait pu évoluer d'une autre façon. Ce n'était pas loin d'une équipe-type qui a commencé. Il faut pas tomber dans le piège de ces matchs de championnat. Je n'ai pas encore pensé à l'équipe qui sera alignée samedi. Je ne sais pas encore. J'attends aussi avoir comment se sentent les filles mais je ne suis pas inquiet quelle que soit l'équipe sur le terrain, elle sera très motivée. Si eux, ont mis la priorité sur le match de coupe, je peux comprendre maintenant on sait à quoi s'attendre samedi. Après ce sera aux filles de se rendre le match facile."

Juan Paredes (entraîneur de Soyaux) : "Samedi, ce sera un autre type de match"

"Je félicite mes filles. Les spectateurs ont pu se rendre compte de la densité physique de Paris. C'est très dur à vivre ce rythme de match, cette intensité athlétique, les duels. A la mi-temps c'était dur pour les filles mais elles n'ont pas à voir honte de leur prestation. Je les félicite pour toutes ces raisons-là. Tout le monde a pu constater que le PSG est une équipe de haut niveau, c'est de la qualité technique et mentale. Le niveau augmente aussi d'année en année, au fil des matchs. Samedi, ce sera un autre type de match. Voilà ce que l'on va subir samedi mais j'espère que l'on aura d'autres ressources. On n'a pas de honte à avoir. J'ai aligné une équipe jeune comme à l'aller. C'est un peu par la force des choses. Ce mercredi, j'avais trois filles alitées, une autre blessée. Si on avait voulu aligner une équipe-type, cela aurait été compliqué ce soir. Il fallait récupérer de dimanche à Guingamp, c'était un match difficile sur un terrain difficile. J'espère être prêt pour samedi."

Historique de l'opposition

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr