Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2012-2013

Championnat de France de D1 2012-2013 - 1re journee - Saint-Etienne-Montpellier 0-2

Dimanche 09 septembre 2012 à 15h00

Saint-Etienne (Stade Léon Nautin)

Saint-Etienne - Montpellier : 0-2 (0-1)

Spectateurs : 250

Arbitre : Florence Guillemin assisté de Pierrick Crespo et Eddy Rosier.

Buts pour Montpellier : Zohra Ayachi 34', Viviane Asseyi 48' pen.

Avertissements : Stéphanie De Revière 30', Mélissa Plaza 81', Hoda Lattaf 92' pour Montpellier

Saint-Etienne : 1-Méline Gérard, 24-Amandine Soulard, 20-Morgane Courteille, 18-Julie Debever, 12-Ludivine Coulomb, 21-Maéva Clemaron (19-Amélie Barbetta 68'), 7-Aude Moreau ©, 22-Caroline Audemar, 10-Anaïs Ribeyra (4-Charlotte Lorgeré 63'), 17-Rose Lavaud, 9-Sarah Palacin (11-Anne-Marie Banuta 72'), Entr.: Hervé Didier et Patrick Brossat

Non utilisées : 3-Ophélie Brevet, 16-Julie Perrodin

Montpellier : 1-Solène Durand, 17-Cynthia Viana, 4-Marion Torrent, 3-Kelly Gadea ©, 8-Mélissa Plaza, 28-Marine Pervier, 14-Claire Lavogez (10-Nora Hamou Maamar 84'), 11-Ludivine Diguelman, 15-Zohra Ayachi, 21-Stéphanie De Revière (18-Hoda Lattaf 46'), 20-Viviane Asseyi (23-Marie-Laure Delie 59'), Entr.: Sarah M'Barek

Non utilisées : 5-Ophélie Meilleroux, 13-Charlène Farrugia

0-1 Ayachi (34') : Perte de balle de Morgane Courteille à vingt mètres de ses buts, Zohra Ayachi en profite pour ouvrir la marque d’une frappe puissante sous la barre

0-2 Asseyi (48') : Penalty pour les Montpelliéraines. Asseyi le transforme une première fois. Refusé. Mais la jeune attaquante ne tremble pas et envoie un boulet de canon dans la lucarne droite de Gerard lors de la seconde tentative

Résumé

Pour cette première journée de championnat, la D1F proposait un sacré choc à Léon-Nautin entre le cinquième et le troisième du dernier exercice. Une affiche alléchante entre les amazones d'Hervé Didier et les montpelliéraines de Sarah M'Barek qui n'ont jamais perdu à Saint-Etienne mais qui considère les Vertes comme leur bête noire. La raison ? La défaite cruelle en finale de la Coupe de France, il y a deux ans face à ces même stéphanoises. « On commence fort, souligne Sarah M'Barek car en face nous affrontons une équipe jeune, fougueuse, battante. Ce sont des guerrières, ce n'est pas pour rien qu'on les appelle les Amazones. Je me méfie beaucoup de cette équipe, c'est un peu notre bête noire chaque année même si la saison dernière, ça s'est plutôt bien passé (victoire 6-1). On veut vraiment s'imposer ici pour l'ouverture de la saison. » Côté Stéphanois, malgré un début de championnat difficile, on vise un total de dix points sur les trois premiers matches. « Les filles ont beaucoup de motivation et cela nous aidera peut-être à combler les petites lacunes qui nous resterait de notre préparation même si nous sommes prêts. C'est costaud d'entrée puisqu'après Montpellier, on reçoit le PSG mais comme on a l'ambition d'embêter les quatre premiers, on espère faire un résultat sur un de ces deux matches. Mon groupe est renouvelé, je vais voir comment il va réagir. »

Malgré le soleil de plomb à Léon-Nautin, les spectateurs ont failli assister à un coup de tonnerre d'entrée. Mais c'est la barre qui a sauvé la jeune Solène Durand dès la première minute de jeu. Montpellier, sans Lattaf, Delie et Meilleroux en début de match, a donc eu chaud pendant les trente premières minutes avant de sortir de sa torpeur. Saint-Etienne, privée de Manthey et Tseng, a fait même mieux que rivaliser et s'est créé les occasions les meilleures occasions comme ce tir d'Anaïs Ribeyra relâché par Solène Durand, fébrile dans le premier acte (25e). Montpellier se montrait dangereux mais uniquement sur coup de pied arrêté. Le MHSC n'était pas dans un grand jour mais pouvait compter sur un coup de pouce du destin. Ayachi profitait d'une mauvaise relance de Courteille pour ouvrir le score. L'ex joueuse de Rodez fêtait son retour au club d'une superbe frappe sous la barre et donnait l'avantage à Montpellier (1-0, 34'). Opportuniste. Un but qui a mis un gros coup au moral de Stéphanoises un peu déboussolées par cette ouverture du score. En témoigne la frappe enroulée de Lavogez (43e), excellente hier, et ce penalty, litigieux, transformé sans problème par Asseyi en tout début de seconde période. Sonnées, les Stéphanoises réagiront par séquence. Lorgeré, auteur d'une très bonne rentrée, trouvera encore le poteau après avoir contré le dégagement de Durand (72e). Saint-Etienne devra réagir dans deux semaines…face à Paris, un autre gros morceau, tandis que Montpellier a parfaitement lancé sa saison.

T.S.

Les actions detaillées

1re : la frappe de Caroline Audemar, à l'entrée de la surface, tape la barre transversale.

8e : frappe à l'entrée de la surface de Lavaud, captée tranquillement par Solène Durand.

9e : tête renversée de Gadea mais sans danger pour les Vertes.

21e tentative lointaine d'Anais Ribeyra mais son tir passe loin du but.

24e : coup franc excentré côté gauche de Diguelman bien claqué par Gérard.

25e : frappe d'Anais Ribeyra a l'entrée de la surface, Durand, fébrile, relâche la balle mais Palacin n'est pas suffisamment prompt pour pousser la balle au fond.

32e : belle combinaison stéphanoise qui se termine par une frappe de Maeva Clemaron juste au-dessus.

34e : perte de balle de Morgane Courteille à vingt mètres de ses buts, Zohra Ayachi en profite pour ouvrir la marque d'une frappe puissante sous la barre (1-0).

43e : centre de d'Asseyi pour Lavogez qui enroule sa frappe à l'entrée de la surface. Gerard claque le ballon sur la barre.

45e : frappe de 25 mètres d'Aude Moreau détournée de justesse par Solène Durand.

48e : penalty pour les Montpelliéraines. Asseyi le transforme une première fois. Refusé. Mais la jeune attaquante ne tremble pas et envoie un boulet de canon dans la lucarne droite de Gerard lors de la seconde tentative (2-0).

64e : corner de Plaza mal repoussé. Dans la surface, Lattaf est à la retombée mais sa reprise frôle le poteau de quelques centimètres.

66e : tir de Sarah Palacin en pivot dans la surface mais l'attaqaunte stéphanoise manque de précision.

72e : Lorgeré contre le dégagement de Solène Durand et tente une frappe instantanée. Celle-ci frappe l'extérieur du poteau.

Réactions

Julie Debever (AS Saint-Etienne)

« C'est dommage parce qu'on avait bien entamé le match, on était bien en place et on arrivait bien à les tenir. C'est une petite erreur individuelle qui nous coûte cher car, au final, on prend un but et on subit la deuxième mi-temps. C'est une erreur qui ne pardonne pas au haut niveau et on le sait. On pensait qu'il y avait un coup à joueur, on a obtenu quelques actions intéressantes qu'on n'a pas su finaliser. Ce but nous a mis un peu dedans, on y croyait, on a essayé de continuer à y croire mais c'était plus difficile. »

Hervé Didier (coach de l'ASSE)

« On peut marquer tout de suite sur un joli mouvement mais malheureusement on manque de chance en touchant le poteau. Je suis déçu parce ce but, on leur donne suite à une mésentente entre nos deux défenseures. Ca, c'est décevant et ça nous laisse des regrets car, en première mi-temps, on doit mener 1-0 et finalement on perd 1-0. En deuxième période, on a eu un peu plus de mal à ressortir avec les entrées de Lattaf et Delie qui nous ont apporté un plus offensif mais on a quand même fait de bons passages dans cette deuxième mi-temps. C'est un match qui nous laisse des regrets, on n'est pas très loin de cette équipe. On peut faire beaucoup mieux. »

Sarah M'Barek (Coach MHSC)

« C'était un match piège parce qu'on a toujours eu des difficultés à venir jouer ici. On avait donc préparé le match sérieusement même si je n'ai pas tout l'effectif au complet et au top. C'est pour cela que je craignais cette rencontre. On a souffert, on n'a pas gagné facilement. Loin de là. Il y a beaucoup de choses à corriger mais c'est normal, c'est le premier match du championnat. Et puis cette victoire nous laisse quand même présager de bonnes choses pour la suite, c'est un bon départ. »

Zohra Ayachi (Montpellier HSC)

« Ça fait plaisir de jouer le premier match et de marquer. Ça fait du bien et ça me met en confiance. On a eu un peu de mal à se mettre dedans, à rentrer dans les duels, les contacts. Peut-être parce que c'était le premier match, je n'en sais rien. Après ça allait mieux, on a retrouvé les automatismes. Il fallait juste se remettre en condition. J'espère que ça laisse augurer de bonnes choses pour la suite. »

Historique de l'opposition

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr