Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2014-2015

Championnat de France de D1 2014-2015 - 5e journee - Rodez-Metz 1-2

Dimanche 05 octobre 2014 à 15h00

Rodez (Stade Paul-Lignon)

Rodez - Metz : 1-2 (1-1)

Spectateurs : 180

Arbitre : Séverine Zinck assisté de Najib Samir et Cedric Dutour.

But pour Rodez : Marine Haupais 5'

Buts pour Metz : Elodie Martins 21', Marie-Charlotte Léger 72'

Avertissements : Anaïs Ribeyra 54' pour Rodez, Justine Oswald 55', Daniela Gurz 60' pour Metz

Rodez : 16-Déborah Garcia, 6-Maeva Buscaylet, 23-Marine Lespinasse (5-Anne-Sophie Ginestet 46'), 17-Marine Haupais ©, 3-Fanny Hoarau, 15-Audrey Cugat (13-Charlène Farrugia 76'), 22-Sophie Vaysse, 11-Anne-Marie Banuta, 10-Laurie Cance, 8-Ella Kaabachi, 9-Flavie Lemaître (14-Anaïs Ribeyra 33'), Entr.: Nicolas Bach

Non utilisées : 1-Julie Niphon, 33-Charlotte Boutonnet

Metz : 1-Andréa Burtin, 8-Héloïse Mansuy (27-Chloé Barlogis 46'), 25-Justine Oswald ©, 4-Marie Papaix, 5-Rigoberte M'Bah, 3-Daniela Gurz, 19-Juliane Gathrat, 17-Elodie Martins (7-Adeline Janela 64'), 18-Marie-Charlotte Léger, 23-Julie Wojdyla (20-Jessica Gomes 84'), 22-Simone Gomes Jatobá, Entr.: Gérôme Henrionnet

Non utilisées : 30-Getter Laar

1-0 Haupais (5') : Coup franc de Kaabachi depuis le côté gauche repris de la tête par Haupais au second poteau

1-1 Martins (21') : Gros travail de Papaix à gauche qui trouve Martins au point de penalty. Elle prend le temps de contrôler et de fusiller la gardienne du droit

1-2 Léger (72') : Servie par Papaix, Léger à droite rentre dans la surface et place une frappe en force du droit dans un angle fermé

Résumé

Les Messines ont trouvé la clé du succès

Après un début de saison manqué, les joueuses de Jérôme Henrionnet ont su se mobiliser face à Rodez pour goûter à une première victoire en D1.

Après quatre sorties sans victoire et sans but, le FC Metz a engrangé les quatre points du succès pour la première fois. Pourtant tout ne commençait pas de manière favorable pour le promu avec l’ouverture rapide du score par Marine Haupais de la tête au second poteau sur un coup franc d'Ella Kaabachi depuis le côté gauche (1-0, 5').

Metz venait de céder et n'était pas loin de connaître pareil sort quelques minutes plus tard par Ella Kaabachi mais il fallut un sauvetage sur la ligne de la défense lorraine. Et puis les Messines commencèrent à se trouver et sur une remontée à gauche de balle de Marie Papaix, suivie d’un centre, un mauvais contrôle ruthénois dans la surface offrait sur un plateau l’égalisation à Elodie Martins au point de penalty. Elle enchaînait son contrôle avec une frappe en force à bout portant (1-1, 21'). Toute l'énergie mis dans la frappe et la joie de ses partenaires montraient là toutes les barrières psychologiques subitement tombées. Le premier but en D1 inscrit et enfin la possibilité de pouvoir obtenir un résultat.

Redynamisées, et alors que les Ruthénoises manquait de reprendre l'avantage sur une frappe terrible d'Anaïs Ribeyra dévie par la gardienne Andrea Burtin sur la transversale, le but de la victoire venait à nouveau avec Marie Papaix qui trouvait Marie-Charlotte Léger. Sur le côté droit, elle s'infiltrait et venait marquer en force du droit dans un angle fermé (1-2, 72'). L'entraîneur de Rodez ne pouvait croire au scénario et les efforts en fin de match restaient vains. Metz savourait et se prépare à des jours meilleurs en attendant l'arrivée prochaine des deux Américaines.

Réactions

Nicolas Bach (entraîneur de Rodez) : "On n'a pas des attitudes assez déterminées"

"C'est une déception, une lassitude aussi... Ca fait beaucoup. Ca va être difficile de rester en D1 si on fait des cadeaux, à ne pas marquer sur nos temps forts, à ne pas être concentrées. De toute façon, déjà à l'échauffement, à la causerie... On n'a pas des attitudes assez déterminées pour vraiment faire de la compét", pour être des guerrières, pour aller gagner des matchs. Donc on est punies. C'est une grosse déception, car aujourd'hui encore l'adversaire ne propose rien. Du jeu direct, basé sur des valeurs d'agressivité et de solidarité que nous sommes censées avoir, mais que l'on n'affiche pas (...) On a beaucoup trop de déchets. C'est triste et dommageable d'autant que maintenant, notre saison va être compliquée. Il va falloir du travail et de la solidarité. Peut-être simplifier notre plan de jeu et être plus efficace". (Source : Midi Libre)

Jérôme Henrionnet (entraîneur de Metz) : "Il y avait une solidarité"

"Nous sommes arrivés en plein doute avec quatre défaites. On avait l'ambition de faire quelque chose à Rodez. C'est ce qu'on a fait. Ce qui est bien, c'est qu'on a produit du jeu. Jusque là, on n'avait jamais réussi. Sur la fin du match, il y avait une solidarité, un état d'esprit qui faisait défaut depuis le début de saison et qu'on a retrouvé. On est parti sur une bonne dynamique, on va continuer à travailler et je pense qu'on aura des jours meilleurs".

Historique de l'opposition

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr