Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France 2015-2016

Coupe de France 2015-2016 - Quarts de finales - Lyon (D1)-Dijon (D2) 6-0

Samedi 27 février 2016 à 17h00

Lyon (Plaine des Jeux de Gerland - terrain n°10)

Lyon (D1) - Dijon (D2) : 6-0 (1-0)

Spectateurs : 500

Arbitre : Aurélie Labadot-Cadinot assisté de Stéphanie Di Benedetto et Cindy Le Dissez.

Buts pour Lyon : Griedge Mbock Bathy Nka 11', Ada Hegerberg 61', 63', Amel Majri 67', Claire Lavogez 76', Elodie Thomis 88'

Avertissements : Ada Hegerberg 80' pour Lyon, Justine Pacaud 34' pour Dijon

Lyon : 1-Sarah Bouhaddi, 2-Aurélie Kaci, 5-Griedge Mbock Bathy Nka (15-Estelle Cascarino 67'), 4-Line Røddik Hansen, 3-Mylaine Tarrieu, 9-Delphine Cascarino (13-Amel Majri 46'), 6-Eve Perisset, 10-Louisa Necib-Cadamuro, 11-Elodie Thomis, 8-Lotta Schelin © (14-Ada Hegerberg 56'), 7-Claire Lavogez, Entr.: Gérard Prêcheur

Non utilisées : 12-Camille Abily, 16-Méline Gérard

Dijon : 1-Océane Lavigne, 2-Lindsey Derré, 4-Charlyne Corne, 5-Adeline Rousseau (12-Léa Leboeuf 77'), 3-Pauline Desbourdieux, 7-Amandine Soulard, 6-Léa Paillard-Terreau © (14-Marine Chêne 86'), 8-Justine Pacaud, 11-Laura Magnin Feysot, 10-Ludivine Bultel (13-Maud Serrano 82'), 9-Laura Bouillot, Entr.: Samuel Riscagli

Non utilisées : 15-Lucie De Avezedo

1-0 Mbock Bathy Nka (11') : Mbock reprend aux 6 m de la tête un coup franc de Necib frappé depuis le côté droit.

2-0 Hegerberg (61') : Hansen sert en profondeur Hegerberg qui élimine Corne et bat la gardienne d'une frappe croisée du gauche qui termine dans le petit filet opposé.

3-0 Hegerberg (63') : Cafouillage dans la surface, le ballon est renvoyé par une défenseure sur Hegerberg qui pousse le ballon du droit à 1 m du but.

4-0 Majri (67') : Centre en retrait de Thomis depuis la droite pour Majri qui reprend du droit à ras de terre au point de penalty.

5-0 Lavogez (76') : Thomis déborde sur la droite et centre en retrait pour Lavogez qui contrôle et marque aux 6 m.

6-0 Thomis (88') : Thomis prend de vitesse la défense sur le côté gauche et remporte son duel avec Lavigne en ouvrant son pied droit.

Résumé

Lyon s'impose face à une équipe de Dijon bien organisée

Avec seulement un but d'avance à la pause, l'équipe lyonnaise fortement remaniée a accéléré en seconde période après les entrées de Majri et Hegerberg.

Après avoir sorti aisément trois formations de DH aux tours précédents, le tenant du titre lyonnais affrontait Dijon (3e du groupe C de D2) pour ce quart de finale. Une formation dijonnaise qui était venue avec l'espoir de tenir le plus longtemps à 0-0. Bien organisées, les joueuses de Samuel Riscagli devaient néanmoins s'incliner sur un coup franc de Necib repris par Mbock après seulement onze minutes (1-0). Un but qui changeait les plans même si les Dijonnaises restaient bien en place face à la jeune formation lyonnaise alignée : Tarrieu, Périsset, Cascarino évoluaient aux côtés de Schelin, capitaine à l'occasion de son anniversaire, mais aussi de la présence d'Abily sur le banc et de la blessure de Renard.

La Suédoise n'allait pas être à la fête dans cette rencontre (9e, 14e, 31e, 37e) manquant de réussite dans le dernier geste avant de sortir à la 55e minute. La très jeune Lavigne s'affirmait au fil des matchs et réalisait les arrêts décisifs pour rassurer ses partenaires sous la pression locale. Les Dijonnaises avaient une opportunité de venir inquiéter Bouhaddi avec Soulard lancée par Bouillot mais la gardienne tricolore s'imposait (50e). Après l'entrée de Majri à la pause, celle d'Hegerberg à la place de Schelin allait booster son équipe. Très rapidement la première donnait à la seconde l'occasion de doubler la mise (2-0, 61') puis d'enfoncer le clou dans la foulée (3-0, 63'). Cinq minutes difficiles pour Dijon car Majri sur un centre de Thomis inscrivait le quatrième (4-0, 67'). Physiquement Dijon venait de craquer, Thomis allait ainsi permettre à Lavogez d'inscrire le cinquième avant de terminer sur une réalisation personnelle (6-0, 88').

Réactions

Gérard Prêcheur (entraîneur de Lyon)

« J'ai été impressionné par cette équipe de Dijon. Quand elle récupérait le ballon, elle ne balançait pas. J'ai également apprécié leur état d'esprit, agressif mais c'est normal pour un match de coupe. Elles n'ont pas été intimidées par l'Olympique Lyonnais. Elles ont très bien défendu même nous avons été assez maladroits en première période. Je n'aime pas mettre des joueuses en avant mais on fait rentrer Ada Hegerberg et tout de suite, elle fait la différence. »

Samuel Riscagli (entraîneur de Dijon)

« On aurait bien aimé arriver à la pause sur un score vierge car on ne se le cache pas, on avait l'espoir de pouvoir les pousser jusqu'aux penalties. On a produit de bonnes choses sur certaines phases de jeu. En deuxième mi-temps, on a fait un premier quart d'heure intéressant. Les deux buts ont un peu assommé les filles. Leur moral a chuté. Océane Lavigne a fait un grand match. Ce qui est intéressant à retenir aussi c'est l'état d'esprit affiché. Cela nous servira pour le championnat. Nous avons fait honneur à la D2 et nous n'avons pas été ridicules. »

(source DFCO)

Historique de l'opposition

Coupe de France

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr