Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2015-2016

Championnat de France de D1 2015-2016 - 21e journee - La Roche-sur-Yon-Saint-Etienne 2-3

Dimanche 08 mai 2016 à 01h00

La Roche-sur-Yon (Stade Henri-Desgrange)

La Roche-sur-Yon - Saint-Etienne : 2-3 (1-0)

Spectateurs : 1646

Arbitre : Cindy Buffart assisté de Jérémie Bernard et Thierry Fouchard.

Buts pour La Roche-sur-Yon : Charlotte Lemarchand 44', Clara Matéo 46'

Buts pour Saint-Etienne : Léonie Fleury 82', Sarah Palacin 90', Julie Peruzzetto 98'

Aucun avertissement

La Roche-sur-Yon : 1-Romane Bruneau, 20-Jessica Marchadié, 19-Salomé Alberbide Leboeuf (27-Adeline Coudrin 84'), 4-Océane Ollivier, 3-Mélanie Roux, 7-Audrey Nicolas, 26-Charlotte Lemarchand, 17-Elodie Nakkach ©, 11-Anaïs Pugnetti (13-Charlotte Peslerbe 75'), 10-Clara Matéo, 9-Claire Guillard (6-Pauline Ripoche 90'), Entr.: Malika Bousseau

Non utilisées : 30-Camille Nerbonne, 24-Lisa Fragoli

Saint-Etienne : 1-Mylène Chavas, 23-Teninsoun Sissoko, 25-Sabrina Viguier, 4-Maria Josefina Karlsson, 28-Ophélie Brevet, 8-Candice Gherbi (18-Namnata Traoré 65'), 21-Maéva Clemaron ©, 9-Sarah Palacin (27-Marion Blanc Gonnet 90'), 10-Julie Morel, 11-Audrey Chaumette (7-Léonie Fleury 72'), 22-Julie Peruzzetto, Entr.: Hervé Didier

Non utilisées : 16-Pauline Peyraud-Magnin, 32-Coralie Digonnet

1-0 Lemarchand (44') : Remise en retrait de Guillard pour Lemarchand qui tente sa chance du droit de 25 m et nettoie la lucarne gauche de Chavas

2-0 Matéo (46') : Action avec plusieurs échanges entre Guillard et Matéo, Guillard sert Matéo à 3 m du but qui conclut du plat du pied droit

2-1 Fleury (82') : Peruzzetto glisse un ballon dans le dos de la défense à Fleury plein axe, seule à l'entrée de la surface et marque d'une frappe placée du gauche sur la droite de Bruneau

2-2 Palacin (90') : Coup franc à 40 m côté droit de Peruzzetto repris par Viguier qui remet à l'entrée des 5,5 m, Palacin de le catapulte de la tête en lucarne

2-3 Peruzzetto (98') : Coup franc direct à 25 m excentré à gauche frappé par Peruzzetto sur la gauche de Bruneau qui commet une faute de main

Résumé

La Roche craque à la fin face à Saint-Étienne

Après avoir mené 2-0 et espéré encore le maintien, La Roche a tout perdu dans les dernières minutes de la rencontre, concédant trois buts en un quart d'heure.

Quatre jours après s'être incliné face au PSG (4-0), La Roche enchaînait avec une rencontre difficile face à Saint-Étienne, mais plus à sa portée. Une rencontre où il fallait aller chercher la victoire. Mais l'enjeu crispait peut-être les locales ou bien les Stéphanoises à la recherche de la sixième place du championnat étaient supérieures. Ces dernières s'installaient dans le camp yonnais et se procuraient quelques occasions par Morel et Palacin. Mais finalement, les Vendéennes allaient faire preuve de réalisme grâce à la frappe de Lemarchand, magnifique dans son exécution qui terminait dans la lucarne de Chavas (1-0, 44'). Un but au moment opportun suivi d'un autre dès la reprise par Matéo bien servie par Guillard (2-0, 46'). Matéo avait même la balle de 3-0 vingt minutes plus tard mais trouvait la barre (66e). Et alors que cet avantage de deux buts était idéal, Fleury bien servie par Peruzzetto relançait le match (2-1, 82'). La suite était totalement en faveur de Saint-Étienne. Suite à deux coups francs, les Vertes renversaient le score. Palacin se jetait de la tête pour catapulter en lucarne une remise de Viguier (2-2, 90'). Peruzzetto impliquée dans les trois buts finissait le travail d'un coup franc direct où Bruneau se montrait bien malheureuse (2-3, 90+8').

Un final cruel pour La Roche qui aurait pu espérer encore jouer le maintien à Saint-Maur. Mais les Stéphanoises ont joué le jeu jusqu'au bout pour arracher cette victoire.

Les chiffres

1. Lemarchand a marqué son premier en D1 face à Saint-Étienne.

3. La Roche est le troisième promu (sur 3) à être relégué. En plus de dix ans, c'est la première fois qu'aucune équipe n'obtient son maintien.

12. Avec son 12e but de la saison, Peruzzetto est entrée dans le top5 des buteuses du championnat. Elle avait déjà marqué un but sur coup franc à l'aller à 20 m

Réactions

Malika Bousseau (entraîneur de La Roche)

« Les filles ont eu trop peur de faire mal alors que dans un tel contexte, il faut savoir ne pas se poser de questions. On va essayer de bien finir à Saint-Maur. »

Hervé Didier (entraîneur de Saint-Étienne)

« Le sport est parfois cruel. Elles s'étaient montrées réalistes alors que nous n'avions pas su concrétiser en première période. La Roche ne méritait pas ça mais à la fin nous avons eu un brin de réussite. »

Historique de l'opposition

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr