Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2012-2013

Championnat de France de D1 2012-2013 - 16e journee - PSG-Issy 2-0

Samedi 23 février 2013 à 18h00

Paris (Stade Charléty)

PSG - Issy : 2-0 (1-0)

Spectateurs : 160

Arbitre : Karine Lasalle assisté de Marion Coutant et William Eisenauer.

Buts pour PSG : Lindsey Horan 31', Kenza Dali 56'

Aucun avertissement

PSG : 30-Véronique Pons, 11-Jessica Houara d'Hommeaux (4-Mariane Amaro 86'), 9-Saïda Akherraze (8-Nonna Debonne 83'), 20-Caroline Pizzala, 3-Laure Boulleau, 28-Shirley Cruz Traña ©, 14-Kheira Hamraoui, 2-Kenza Dali (17-Aurélie Kaci 83'), 29-Kosovare Asllani, 27-Tobin Heath, 7-Lindsey Horan, Entr.: Farid Benstiti

Non utilisées : 1-Bérangère Sapowicz

Issy : 1-Pauline Benoist, 2-Monia Neffati, 13-Kani Konté, 26-Adeline Rousseau, 33-Pauline Dhaeyer, 29-Astride Virlouvet (25-Soraia Yagoubi 86'), 24-Emilie Pellegrin, 20-Céline Chatelain (6-Aminata Diadhiou 63'), 18-Stéphanie Legrand (28-Yasmine Boufaroua 63'), 3-Inès Jaurena, 14-Charlotte Lozé ©, Entr.: Nicolas Gonfalone

Non utilisées : 30-Chloé N'Gazi

1-0 Horan (31') : Longue ouverture de Heath depuis son camp pour Horan à droite qui lobe la gardienne de l'angle droit de la surface

2-0 Dali (56') : Asllani déborde à gauche, crochète son adversaire et centre pour la reprise de la tête décroisée de Dali qui termine dans le petit filet

Résumé

Tout se passe comme convenu, d'autant plus que le plan semble être d'attendre les parisiennes, dans les 30 derniers mètres, afin de laisser un espace court entre la défense d'Issy et sa gardienne, ne permettant pas le jeu « par-dessus », susceptible d'offrir des brèches que les qualités techniques des attaquantes parisiennes ne manqueraient pas d'exploiter. Enfin, c'est un marquage serré où chaque fille doit suivre le déplacement de celle actrice du ballon, afin de l'empêcher de progresser, voire de réaliser plus de 3 passes consécutives.

Tobin Heath, voit que pour une fois, la ligne arrière est très haute. Trop. Lindsey Horan prend la profondeur. Tobin a la qualité technique et physique pour envoyer un « gauche » de 40 mètres qui arrive devant sa compatriote, lancée, qui n'en demande pas tant, pour entrer dans la surface dans la position que les attaquantes préfèrent : en duel, face au positionnement de la gardienne.

Farid Benstiti dira, après le match, que Lindsey est une grande buteuse. Dans un jeu d'épaule typique d'un golfeur qui dissocie le bas du corps avec le haut quand il veut donner un effet à sa balle, elle pique une balle, inarrêtable pour la gardienne, qui finira 2ème poteau (1-0, 31'). À compter de ce moment, on voit qu'il est impossible pour Issy de revenir dans la partie. Car si les qualités de dribbles de Loze associées à la technique de Jaurena sont présentes ; elles ne peuvent suppléer la ligne arrière de Paris St Germain. Le match s'est terminé par un 2-0 qui lui trouvera sa raison d'être par un mouvement en profondeur d'Asllani, partie sur le côté gauche, suivie par son opposante. Elle décide de ramener le ballon vers elle, pour placer un centre que Kenza Dali coupera pour mettre le second but parisien (2-0).

Extrait de William Commegrain/les-feminines.fr

Historique de l'opposition

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr