Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2012-2013

Championnat de France de D1 2012-2013 - 12e journee - PSG-Saint-Etienne 4-1

Dimanche 16 décembre 2012 à 16h30

Paris (Stade Charléty)

PSG - Saint-Etienne : 4-1 (2-0)

Spectateurs : 250

Arbitre : Elodie Coppola assisté de Stéphanie Di Benedetto et Stéphane Gandrille.

Buts pour PSG : Lindsey Horan 12', Kenza Dali 44', Laure Boulleau 70', Kosovare Asllani 91'

But pour Saint-Etienne : Aude Moreau 71'

Avertissements : Shirley Cruz Traña 82' pour PSG, Megan Manthey 91' pour Saint-Etienne

PSG : 30-Véronique Pons, 11-Jessica Houara d'Hommeaux (8-Nonna Debonne 75'), 5-Sabrina Delannoy ©, 13-Annike Krahn, 3-Laure Boulleau, 28-Shirley Cruz Traña, 17-Aurélie Kaci, 2-Kenza Dali (15-Ella Kaabachi 86'), 14-Kheira Hamraoui (29-Kosovare Asllani 82'), 10-Linda Bresonik, 7-Lindsey Horan, Entr.: Farid Benstiti

Non utilisées : 1-Bérangère Sapowicz, 9-Saïda Akherraze

Saint-Etienne : 1-Méline Gérard, 3-Ophélie Brevet, 12-Ludivine Coulomb, 18-Julie Debever, 24-Amandine Soulard, 5-Astrid Chazal ©, 19-Amélie Barbetta, 14-Chu O Tseng (6-Aude Moreau 46'), 4-Charlotte Lorgeré (8-Megan Manthey 46'), 10-Anaïs Ribeyra, 9-Sarah Palacin (17-Rose Lavaud 70'), Entr.: Hervé Didier et Patrick Brossat

Non utilisées : 16-Julie Perrodin

1-0 Horan (12') : Débordement à gauche de Boulleau qui trouve en retrait à 10 m, Horan qui tacle le ballon dans le petit filet gauche

2-0 Dali (44') : Kaci à droite perd le ballon mais celui-ci revient sur Dali à droite à l'entrée de la surface qui place une frappe en première intention sous la barre

3-0 Boulleau (70') : Cruz percute à droite place une frappe repoussée par Gérard, Boulleau au deuxième poteau marque du plat du pied gauche

3-1 Moreau (71') : Centre venu de la droite de Coulomb, Moreau du droit reprend à 13 m

4-1 Asllani (91') : Ballon venu de la droite cafouillé après une tête de Bresonik. Asllani le récupère dans les 6 m

Résumé

Paris part lavec la faveur des pronostics. Dès l’entame, une première frappe instantanée de Kaci, plein axe, n’attrape pas le cadre (6e). La mainmise est parisienne, et l’activité exponentielle au fil des minutes dans le couloir gauche parisien. L’animatrice numéro 1 s’appelle Boulleau, et sur une nouvelle montée, l’internationale tricolore sert Horan dans la surface. Sans contrôle, l’Américaine tacle aux 6 mètres et trompe Gérard, qui ne peut qu’effleurer un ballon qui termine dans son petit filet gauche (1-0, 12') ! Premier tir cadré et ouverture du score donc : l’efficacité Rouge et Bleu a parlé. Une supériorité technique crescendo qui rime avec confiance. Dali, inspirée, prend par exemple sa chance de plus de 25 mètres, légèrement décalée côté droit, mais trouve les gants de Gérard, qui détourne en corner (23e). Dans la continuité, au tour de Bresonik de s’illustrer, cette fois dans les airs, mais sa tête en extension ne fait que tutoyer la transversale (24e). Au fil des minutes, les débats s’équilibrent, les Parisiennes buttant sur un bloc stéphanois bien en place, qui joue forcément la carte de la prudence. Sur une énième percée de Kaci, cette fois sur le flanc droit, la défense de l’ASSE repousse in extremis à l’entrée de la surface…dans les pieds de Dali, décidément opportuniste, qui envoie un missile des 25 mètres sous la barre de Gérard (2-0, 44'). Au retour des vestiaires, la menace sur le but de Gérard a l’accent allemand. Bresonik, encore elle, trouve coup sur coup les poings de Gérard (51e), avant de voir sa reprise en déséquilibre filer à quelques centimètres du cadre (52e). La même protagoniste fait ensuite parler son altruisme, en déposant le ballon sur la tête de sa compatriote Krahn, qui ne peut redresser (61e). Cruz tout en technicité s’infiltre dans le camp de l’ASSE et frappe en bout de course. Gérard boxe sur…Boulleau qui comme à l’aller s’offre un but contre les Stéphanoises (3-0, 70'). A peine le temps de savourer, et déjà les filles d’Hervé Didier préparent leur réplique. Coulomb s’en va à toutes enjambées dans son couloir droit et sert Moreau au point de penalty qui reprend instantanément de volée et réduit l’écart (3-1, 71'). La suite était marquée par la blessure de la capitaine adverse Chazal, mal retombée dans la surface (74e). A onze contre dix, Hervé Didier ayant déjà effectué ses trois changements, Paris déroule dans le moneytime et Kaci manque de corser l’addition pour quelques centimètres (83e). C’est finalement Asllani, entrée en jeu quelques minutes plus tôt, qui va définitivement clore les débats. Sur un mauvais renvoi de la défense stéphanoise, la Suédoise est en embuscade pour elle aussi s’offrir sa 8e réalisation en Rouge et Bleu (4-1, 90+1').

Historique de l'opposition

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr