Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2015-2016

Championnat de France de D1 2015-2016 - 11e journee - Juvisy-PSG 0-5

Samedi 05 décembre 2015 à 21h00

Bondoufle (Stade Robert-Bobin)

Juvisy - PSG : 0-5 (0-1)

Spectateurs : 2945

Arbitre : Florence Guillemin assisté de Rabi Rabia et Mouaad Hafid.

Buts pour PSG : Lindsey Horan 45', Cristiane Rozeira de Souza Silva 51', Anja Mittag 57', 88', Kheira Hamraoui 85'

Avertissement : Charlotte Bilbault 86' pour Juvisy

Juvisy : 16-Karima Benameur, 27-Julie Soyer, 4-Aïssatou Tounkara, 23-Sandrine Dusang, 19-Théa Greboval, 22-Janice Cayman, 8-Inès Jaurena, 18-Charlotte Bilbault, 28-Camille Catala, 17-Gaëtane Thiney ©, 5-Tatiana Coleman (14-Kadidiatou Diani 57'), Entr.: Emmanuel Beauchet

Non utilisées : 1-Céline Deville, 2-Nelly Guilbert, 9-Lilas Traïkia, 21-Amélie Coquet

PSG : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 5-Sabrina Delannoy, 4-Laura Georges, 8-Erika Cristiano dos Santos, 3-Laure Boulleau, 17-Lisa Dahlkvist (14-Kheira Hamraoui 80'), 27-Caroline Seger ©, 28-Shirley Cruz Traña, 7-Lindsey Horan, 29-Anja Mittag, 10-Cristiane Rozeira de Souza Silva (18-Marie-Laure Delie 77', 6-Ngozi Ebere 90'), Entr.: Farid Benstiti

Non utilisées : 30-Ann-Katrin Berger, 23-Hawa Cissoko

0-1 Horan (45') : Cristiane intercepte une passe en retrait d'Inès Jaurena et lance Lindsey Horan qui frappe sous la barre.

0-2 Rozeira de Souza Silva (51') : Anja Mittag en pivot sert Cristiane qui marque d'une frappe croisée.

0-3 Mittag (57') : Shirley Cruz efface Sandrine Dusang et sert Anja Mittag qui prend Aïssatou Tounkara de vitesse et trompe Karima Benameur d'une frappe croisée.

0-4 Hamraoui (85') : Servie par Marie-Laure Delie, Anja Mittag prend de vitesse Aïssatou Tounkara et centre pour Kheira Hamraoui qui n'a plus qu'à pousser au fond.

0-5 Mittag (88') : Cafouillage dans la surface de but, le dégagement d'Aïssatou Tounkara rebondit sur Shirley Cruz. Anja Mittag est à la chute du ballon pour marquer tranquillement de la tête aux 6 m

Résumé

Une victoire capitale pour le Paris Saint-Germain

En s'imposant 5-0 face à Juvisy dans le derby francilien, le PSG a remporté plus qu'une victoire. Car dimanche soir, ce résultat remet les Parisiennes à l'issue des matchs aller à un point de Montpellier et trois de Lyon.

Les Parisiennes n'ont certainement pas laissé tomber la course à l'Europe. Samedi soir face à Juvisy, elles ont en tout cas écarté une des équipes potentielles après avoir débloqué la situation juste avant le repos. Après un début de match assez fermé entre des Juvisiennes en 4-5-1 et un PSG plus offensif en 4-3-3, les Parisiennes sont les premières à se montrer dangereuses. Profitant d'une relance manquée de Benameur, Cruz décalait sur Mittag mais Soyer revenait la rescousse (19e). L'occasion suivante était d'une tout autre importance. Sur un corner, Seger voyait sa reprise de la tête déviée de justesse sur sa barre par Jaurena, avant que Horan ne voit sa reprise être repoussée in-extremis par Greboval (26e). La seule occasion essonienne était au crédit de Catala qui plaçait une frappe de 25 mètres qui effleurait le but de Kiedrzynek (32e). Un nouvel avertissement pour Juvisy quelques instants plus tard avec une superbe demi-volée de Cristiane qui heurtait le poteau gauche de Benameur (35e).

Horan débloque la situation

La domination parisienne trouvait sa récompense avant la pause. Après une mauvaise relance de Jaurena, Cristiane récupérait à 20 m et glissait du gauche dans la course de Horan arrivée côté droit plus vite que Dusang, elle décochait une frappe du droit dans la lucarne avec l'aide de la barre (0-1, 45+1'). Avantage logique avant une seconde période, où Juvisy va s'éteindre face à des Parisiennes réalistes.

Horan à droite trouvait Mittag dos au but à 20 m, elle remettait sur Cristiane à gauche qui décochait une frappe du gauche vers le petit filet opposé de Benameur (0-2, 51'). Puis tout s'enchaînait très vite. Intenable, l'Américaine Horan à droite trouvait Cruz à l'angle de la surface qui glissait pour Mittag. L'Allemande croisait son tir du droit petit filet opposé (0-3, 57'). Ce sont ensuite les remplaçantes parisiennes qui s'illsutraient. Delie à droite trouvait Mittag qui débordait Tounkara et centrait en retrait pour la reprise d'Hamraoui du gauche aux 6 m (0-4, 84'). Le dernier but alourdissait l'addition. Une action où Benameur repoussait deux frappes à bout portant de Cruz puis Delie avant de s'incliner lorsque Cruz trouvait la tête de Mittag au second poteau (0-5, 89').

Avec ce résultat, Paris relègue Juvisy à six points et est revenu à un point de Montpellier qui sera son adversaire le 26 janvier prochain. L'Europe est toujours dans les pensées parisiennes mais Horan qui a été aujourd'hui précieuse ne sera plus là cet hiver après l'annonce de son départ à Portland.

Avec William Commegrain/lesfeminines.fr

Réactions

Farid Benstiti (entraîneur du PSG)

« Gagner un derby. C'est bien. Aujourd'hui, il y avait la manière, donc je suis très satisfait. Je compte toujours sur nous car il faut d'abord gagner plutôt que regarder les résultats des autres. Ce sera la même chose cette année. Contre nos adversaires directs, potentiellement, nous sommes plus forts et il faudra battre, dans les matches directs, nos prétendants au titre ou à la Coupe d'Europe. C'est l'un des matchs les plus aboutis de cette année. En coupe d'Europe, le nombre d'occasions de buts non concrétisés. Là, avec une efficacité totale. Ce qui est encore plus intéressant, la première mi-temps, j'ai cru revoir mes fantômes où cela tape la barre, et une joueuse qui sauve sur la ligne face à des frappes lourdes. Le poteau de Cristiane. Je me suis dit, aujourd'hui, cela va être compliqué. J'ai demandé aux joueuses de continuer. Elles l'ont fait. Lindsey Horan a une occase, elle l'a met au fond. Je crois que c'était sa première occasion. Elle ne s'est pas posée de questions. La deuxième mi-temps, j'ai demandé à mes joueuses d'être plus agressives, aux attaquantes d'être à la limite de leurs défenseurs pour se trouver en situation idéale dans cette surface et surtout d'être très collective. On a senti que ce n'était pas Juvisy qui était inférieur mais que c'était Paris qui avait joué au-dessus. Sur le onze de départ. Si on est à 100% sur le potentiel physique et tactique et sur l'état d'esprit, je crois qu'il y a une très bonne équipe sur le terrain. Nous, entraîneur, on essaie de trouver la bonne organisation, animation et système pour que les filles s'expriment au mieux. Après la balle est dans leur camp. Je suis content car il y a des joueuses qui s'affirment dans leur caractère et leur football vient avec. Tant mieux. Je suis compétiteur. Si Lyon fait un faux pas, tout est possible. Quoi qu'il en soit, je crois qu'il faudra faire un résultat à Montpellier et quand il faudra recevoir Juvisy. Comme on le dit chez nous, le résultat de demain : "c'est le destin". Quel que soit le résultat. il sera bon à prendre pour le PSG. »

Emmanuel Beauchet (entraîneur de Juvisy)

« Un score un peu sévère. C'est le réalisme parisien et son talent qui a fait la différence. Je pense qu'au milieu on a été mis en difficulté par la qualité de certaines joueuses, Cruz, Seger et Dahlkvist, qui ont eu la maitrise et très intelligentes en se plaçant entre deux, dans les espaces libres ce qui nous a mis en difficulté en permanence. On est tombé sur une très bonne équipe parisienne et on a pas eu les ressources mentales, pour être plus incisives et dangereuses face aux parisiennes. C'est pas notre jour et c'est le jour de Paris. Quand vous avez les meilleures joueuses à chaque poste, il faut faire un exploit, ne pas faire de fautes, être efficaces et ce soir on a pas eu tous ces ingrédients. C'est un peu la logique du talent et la logique sportive ce soir. Même si les filles sont exemplaires dans le travail, il faut reconnaître que Paris était supérieur. J'ai trouvé leurs joueuses toutes très investies, très disciplinées et très efficaces. Il y avait toujours de la qualité avec le ballon. c'est une équipe qui ne nous a rien donné, aucun moment de jeu. Toujours très présente et qui a réussi son match. Paris a fait une plus grosse démonstration que Lyon. J'ai trouvé cette équipe très complète, dans toutes ses lignes, talentueuse avec un fort potentiel offensif. C'est remarquable, ce qu'ils ont fait ce soir. »

Camille Catala (joueuse de Juvisy)

« C'est la déroute. C'est très lourd au compteur. Lyon a eu cinq occasions dans le match, elles n'en ont pas mis cinq. On fait une bonne première mi-temps, on rentre bien dans le match. Juste avant le match, ce but est ce qu'il est mais on est resté très soudé. On est revenu avec de bonnes intentions mais le second but, malheureusement. C'est une vraie déception. On sait que si on veut atteindre nos objectifs et jouer le top niveau, c'est dans ces matches là qu'il faut faire la différence et pour l'instant, tant face au PSG que contre Montpellier on fait des gros matches et on a jamais un résultat positif. A chaud, c'est dur à encaisser. Après, c'est du foot, on va relativiser et nous cela nous permet de mesurer le chemin qu'il reste à parcourir et de repartir à l'entraînement avec encore plus de motivations et de détermination. Une construction rendue difficile par le PSG. Il faudrait que je revois les images. en première mi-temps on a construit les choses mais il nous a manqué un peu de justesses techniques pour aller au bout des choses. On a encaissé des buts. le match avance et on voit que c'est difficile. »

Caroline Seger (joueuse de Paris-Saint-Germain)

« Je pense que la première mi-temps n'a pas été trop bonne et nous avons joué avec trop de stress. La seconde mi-temps a été différente. C'est la meilleure de Paris depuis longtemps. Nous sommes sorties comme une très bonne équipe et nous avons très bien joué aujourd'hui. Je pense que toute attaquante veut marquer et c'est très bien pour la confiance et je suis très contente que toutes ont très bien joué aujourd'hui. Lyon est une très bonne équipe nous devons justes rester très fortes autant que nous le pouvons mais nous devons rechercher cette seconde place. Elle est importante pour nous. »


Historique de l'opposition

D1 2018-2019 2e journee PSG-Paris FC 5-1
D1 2017-2018 16e journee PSG-Paris FC 4-1
CdF 2017-2018 Seizièmes de finale Paris FC (D1)-PSG (D1) 0-2
D1 2017-2018 6e journee Paris FC-PSG 0-1
CdF 2016-2017 Quarts de finales Juvisy (D1)-PSG (D1) 1-1
D1 2016-2017 15e journee Juvisy-PSG 1-2
D1 2016-2017 10e journee PSG-Juvisy 3-0
D1 2015-2016 22e journee PSG-Juvisy 2-2
CdF 2015-2016 Huitièmes de finale PSG (D1)-Juvisy (D1) 2-0
D1 2015-2016 11e journee Juvisy-PSG 0-5
D1 2014-2015 15e journee Juvisy-PSG 0-3
D1 2014-2015 5e journee PSG-Juvisy 2-0
D1 2013-2014 21e journee Juvisy-PSG 2-2
CdF 2013-2014 Demi finales Juvisy (D1)-PSG (D1) 0-6
D1 2013-2014 11e journee PSG-Juvisy 0-1
D1 2012-2013 21e journee Juvisy-PSG 0-2
CdF 2012-2013 Huitièmes de finale PSG (D1)-Juvisy (D1) 2-0
D1 2012-2013 11e journee PSG-Juvisy 2-1
D1 2011-2012 18e journee PSG-Juvisy 1-3
CdF 2011-2012 Huitièmes de finale Juvisy (D1)-PSG (D1) 0-0
D1 2011-2012 8e journee Juvisy-PSG 1-0
D1 2010-2011 18e journee PSG-Juvisy 3-1
D1 2010-2011 8e journee Juvisy-PSG 0-0
D1 2009-2010 14e journee Juvisy-PSG 3-0
D1 2009-2010 4e journee PSG-Juvisy 1-0
D1 2008-2009 14e journee Juvisy-PSG 2-1
D1 2008-2009 4e journee PSG-Juvisy 0-2
CdF 2007-2008 Demi finales Juvisy (D1)-PSG (D1) 1-2
D1 2007-2008 17e journee PSG-Juvisy 0-2
D1 2007-2008 7e journee Juvisy-PSG 1-1
D1 2006-2007 13e journee PSG-Juvisy 2-2
D1 2006-2007 3e journee Juvisy-PSG 1-0
D1 2005-2006 13e journee Juvisy-PSG 5-0
D1 2005-2006 3e journee PSG-Juvisy 0-4
CdF 2004-2005 Demi finales PSG (D1)-Juvisy (D1) 0-7
D1 2004-2005 18e journee PSG-Juvisy 0-4
D1 2004-2005 8e journee Juvisy-PSG 1-0
D1 2003-2004 13e journee Juvisy-PSG 3-1
D1 2003-2004 3e journee PSG-Juvisy 0-1
D1 2002-2003 16e journee PSG-Juvisy 0-2
D1 2002-2003 6e journee Juvisy-PSG 1-2
D1 2001-2002 13e journee Juvisy-PSG 2-0
D1 2001-2002 3e journee PSG-Juvisy 2-1
N1A 1994-1995 16e journee PSG-Juvisy 0-1
N1A 1994-1995 5e journee Juvisy-PSG 2-1

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr