Footofeminin.fr : le football au féminin

Ligue des Champions 2014-2015

Ligue des Champions 2014-2015 - Seizièmes de finale - Lyon-Brescia (ITA) 9-0

Mercredi 15 octobre 2014 à 19h00

Lyon (Stade de Gerland)

Lyon - Brescia (ITA) : 9-0 (5-0)

Spectateurs : 4270

Arbitre : Teodora Albon (ROU) assisté de Petruta Iugulescu (ROU) et Marilena Catalina Nan (ROU).

Buts pour Lyon : Eugénie Le Sommer 14', 20', 47', Louisa Necib 30', Camille Abily 32', 52', 73', Ada Hegerberg 45', Lotta Schelin 69'

Avertissements : Elisa Zizioli 48', Martina Rosucci 71' pour Brescia (ITA)

Lyon : 30-Méline Gérard, 21-Lara Dickenmann, 5-Saki Kumagai (15-Elise Bussaglia 46'), 3-Wendie Renard ©, 7-Amel Majri (17-Corine Petit-Franco 46'), 23-Camille Abily, 6-Amandine Henry, 10-Louisa Necib-Cadamuro, 14-Ada Hegerberg (11-Lucie Pingeon 60'), 8-Lotta Schelin, 9-Eugénie Le Sommer, Entr.: Gérard Prêcheur

Non utilisées : 16-Sarah Bouhaddi, 4-Makan Mouchou Traoré, 12-Elodie Thomis, 19-Eve Perisset

Brescia (ITA) : 1-Chiara Marchitelli , 3-Roberta D'Adda, 4-Elisa Zizioli (20-Fabiana Costi 73'), 16-Maria Karlsson, 13-Lisa Boattin (14-Eleonora Prost 34'), 7-Valentina Cernoia, 2-Giulia Nasuti, 6-Martina Rosucci , 10-Cristiana Girelli (8-Lisa Alborghetti 50'), 9-Daniela Sabatino, 17-Stefania Tarenzi, Entr.: Milena Bertolini

Non utilisées : 12-Camelia Ceasar, 5-Elena Linari, 11-Barbara Bonansea, 15-Stefania Zanoletti

1-0 Le Sommer (14') : Eugénie Le Sommer profite d'une mésentente entre Chiara Marchitelli et Maria Karlsson pour chiper le ballon et marquer.

2-0 Le Sommer (20') : Servie par Lara Dickenmann, Lotta Schelin frappe. Chiara Marchitelli repousse sur Eugénie Le Sommer qui marque.

3-0 Necib (30') : Lancée par Lotta Schelin dans l'axe, Louisa Necib marque d'une frappe croisée à ras de terre.

4-0 Abily (32') : Centre d'Amel Majri repris de la tête par Camille Abily.

5-0 Hegerberg (45') : Ada Hegerberg marque en taclant suite à une remise de la tête d'Eugénie Le Sommer.

6-0 Le Sommer (47') : Servie par Corine Petit, Eugénie Le Sommer contrôle de la poitrine et marque de volée.

7-0 Abily (52') : Lotta Schelin déborde dans la surface et centre pour Camille Abily qui marque du plat du pied.

8-0 Schelin (69') : Lotta Schelin intercepte une passe de Roberta D'Adda pour sa gardienne, élimine cette dernière d'un grand pont et marque.

9-0 Abily (73') : Servie par Eugénie Le Sommer, Camille Abily contrôle et pique le ballon au dessus de la gardienne.

Résumé

L'OL botte les Italiennes

Lyon s'est imposé sans coup férir face aux Italiennes de Brescia. Après cinq buts au match aller, elles en ont inscrit neuf au retour, une vraie fessée.

Intox ou pas, Gérard Prêcheur avait annoncé à la veille du match retour face aux Italiennes de Brescia s'attendre à un match plus difficile. Mais c'est tout le contraire qui s'est passé. Avec des joueuses offensives en pleine forme, Brescia n'a pas pu sortir de son camp et a pris une vraie claque. L'entraîneur lyonnais avait en tout cas décidé d'aligner un onze sensiblement similaire au match aller puisque seule Méline Gérard remplaçait dans les buts l'habituel n°1 Sarah Bouhaddi.

L'occasion pour l'ex-gardienne stéphanoise de découvrir la Ligue des Champions, mais aussi de passer une soirée tranquille car en dehors d'une action où elle fut contrainte de sortir à la limite de sa surface en début de seconde période achevée par une frappe de Daniela Sabatino au dessus du cadre (56e), elle n'aura rien eu à faire.

Le reste du jeu, ce sont ses partenaires d'attaque qui se sont chargées de le faire. Avant même la fin du quart de jeu, Eugénie Le Sommer venait intercepter un ballon dans la défense entre Chiara Marchitelli et Maria Karlsson pour ouvrir son compteur (1-0, 14'). Elle allait l'enrichir de deux autres buts. Six minutes plus tard, une ouverture d'Amandine Henry pour Lara Dickenmann à droite et la Suissesse prenait la défense de vitesse, pour centrer en retrait sur Lotta Schelin aux 6 m. La gardienne effectuait alors une belle parade à bout portant mais Eugénie Le Sommer était présente au second poteau pour tacler le ballon du gauche (2-0, 20'). Dès la reprise du second acte, servie à droite par Corine Petit, fraîchement entrée, elle enchaînait contrôle poitrine et volée du gauche en lucarne (6-0, 47').

Le triplé pour Camille Abily

Dans cette soirée de gala, Lotta Schelin et Camille Abily sortaient aussi tout leurs atouts. La première passeuse sur les troisième et septième buts puis buteuse à son tour. La seconde s'offrait un triplé. Mais c'est tout le collectif lyonnais qui brillait. A la demi-heure de jeu, un superbe mouvement collectif partait de Wendie Renard avec Louisa Necib, Amandine Henry et Lotta Schelin qui glissait à Louisa Necib dans l'intervalle finissant le travail d'une frappe croisée à ras de terre (3-0, 30'). Dans la foulée, Amel Majri à gauche débordait pour finir son action d'un centre pour la reprise de la tête de Camille Abily aux 6 m au second poteau qui catapultait le ballon au fond des filets (4-0, 32'). Juste avant le repos, la Norvégienne Ada Hegerberg était au second poteau pour tendre son pied droit, sur un ballon décalé de la tête par Eugénie Le Sommer après un bon travail de Lotta Schelin.

Les changements effectués à la pause ne changeaient nullement la dynamique, Corine Petit le démontrait une nouvelle fois en déviant de la tête pour Lotta Schelin qui rentrait dans la surface côté droit avant d'offrir un caviar en retrait pour Camille Abily aux 6 m qui n'avait plus qu'à mettre le plat du pied droit (7-0, 52'). Lotta Schelin qui n'avait pas encore marqué était récompensée de ses efforts en interceptant une passe en retrait de Roberta D'Adda vers sa gardienne. La Suédoise réalisait le grand pont sur la gardienne avant de marquer dans le but vide (8-0, 69'). Le clou du spectacle était aussi bien réalisé, oeuvre de Camille Abily. Sur un ballon glissé par Eugénie Le Sommer, dans la surface, elle crcohetait avant d'enchaîner par un ballon piqué du droit dans le petit filet opposé (9-0, 73').

Réaction

Lucie Pingeon (premier match en Ligue des Champions) au micro de beINSPORT : "On a fait deux très belles performances. C'est toujours un message important pour les adversaires qui savent que l'on est présent. C'est un rêve de pouvoir jouer à Gerland. Dans ma vie, c'est impressionnant. La Ligue des Champions, c'est un autre niveau même si je ne connais pas encore le niveau du championnat (ndlr : Lucie Pingeon n'a pas encore joué en D1)."

Historique de l'opposition

Ligue des Champions

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr