Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2014-2015

Championnat de France de D1 2014-2015 - 1re journee - PSG-Arras 5-0

Samedi 30 août 2014 à 18h00

Paris (Stade Charléty)

PSG - Arras : 5-0 (2-0)

Spectateurs : 300

Arbitre : Elodie Coppola assisté de Jérôme Michelet et Jean-Baptiste Cuvelette.

Buts pour PSG : Shirley Cruz Traña 9', 59', Kenza Dali 34', Kosovare Asllani 68', Marie-Laure Delie 69'

Avertissement : Ludivine Bultel 47' pour Arras

PSG : 1-Katarzyna Kiedrzynek, 5-Sabrina Delannoy ©, 4-Laura Georges (13-Annike Krahn 77'), 22-Josephine Henning, 11-Jessica Houara d'Hommeaux (23-Sara Gama 77'), 14-Kheira Hamraoui, 2-Kenza Dali, 27-Caroline Seger, 28-Shirley Cruz Traña, 17-Aurélie Kaci (18-Marie-Laure Delie 57'), 9-Kosovare Asllani, Entr.: Farid Benstiti

Non utilisées : 30-Ann-Katrin Berger, 33-Anissa Lahmari

Arras : 1-Céline Musin, 3-Marion Makuch, 5-Charlotte Saint-Sans Levacher (7-Aurélie Desmaretz 67'), 8-Laurie Dacquigny ©, 14-Yvonne Leuko Chibosso, 26-Rachel Saïdi, 4-Jessica Lernon, 20-Justine Rougemont, 18-Ludivine Bultel (33-Elise Legrout 78'), 23-Morgane Duporge (6-Julie Caillierez 57'), 10-Marie Gosse, Entr.: Claude Rioust et René Devienne

Non utilisées : 13-Caroline Denis, 16-Claire Jacob

1-0 Cruz Traña (9') : Delannoy lance Seger qui dépose son adversaire dans le couloir droit avant d’offrir un véritable caviar à Cruz qui reprend d'une demi-volée du gauche au point de penalty

2-0 Dali (34') : Seger sert Dali dans l'axe qui arrive à l'entrée de la surface, transperce la défense et vient marquer du plat du pied droit au ras du poteau

3-0 Cruz Traña (59') : Service de Houara adressé depuis le côté gauche à Cruz à 15 m qui contrôle qui place une frappe enroulée du gauche qui termine dans le petit filet gauche

4-0 Asllani (68') : Dali côté droit sert Asllani au second poteau qui reprend à bout portant du droit

5-0 Delie (69') : Sur une passe en retrait de Leuko Chibosso, Delie récupère et en un-contre-un s'impose face à Musin d'une frappe puissante du droit en lucarne

Résumé

PSG - Arras : au tarif maison (5-0) !

Les Parisiennes se sont défaites sans difficulté des Arrageoises samedi soir à Charléty. Une victoire marquée par des débuts encourageants de la Suédoise Caroline Seger.

Farid Benstiti a du choix et pour ce premier match, des internationales françaises (Laure Boulleau), allemandes (Linda Bresonik Fatmire Alushi) n'étaient pas sur la feuille de match, pas plus que Lindsey Horan, présente en tribune. La jeune Anissa Lahmari était par contre assise sur le banc. Pour le FCF Arras, partie à 14 heures pour un match à 18 heures, les conditions n'étaient pas optimales.

Et cela ne tarda pas à se confirmer sur le terrain avec des erreurs défensives payées cash. La première avec la capitaine Delannoy, couloir droit, qui lançait Seger sur l'aile, elle éliminait son adversaire pour offrir en retrait un caviar à Cruz. La Costaricaine fusillait d'une demi-volée Musin (1-0, 9'). Venue au PSG avec l'intention de passer "une étape supplémentaire dans sa carrière", la capitaine suédoise ofrait le second but à Dali qui s'infiltrait dans la défense et mettait un plat du pied imparable (2-0, 34'). La néo-internationale tricolore se heurtait cinq minutes plus tard à la gardienne.

Seger - Cruz, un milieu fringant

Si le PSG avait fait le break, tout n'était pas parfait comme le reconnaissait Seger à la fin du match : "Il va falloir que l'on joue mieux, plus vite", Farid Benstiti ajoutant : "C'est une bonne entrée en matière, la deuxième mi-temps a été un peu meilleure (...) On a manqué de vitesse et d'efficacité, il y a encore des choses à travailler". Sans être en danger, le PSG enchaînait en seconde période avec un doublé de Cruz d'une frappe enroulée du gauche dans le petit filet (3-0, 59'). Arras peinait physiquement sans surprise pour son entraîneur : "Nous ne nous faisions pas d'illusion. Nous manquions de préparation physique".

Le PSG le mettait à profit en une minute. Après un bon travail de Dali à droite, Asllani était à la réception aux 6 m du centre, puis Delie partie dans le dos de la défense venait fusiller Musin. Bultel faisait même un malaise à quinze minutes de la fin remplacée la jeune Legrout.

Alors que deux autres buts étaient refusés pour hors-jeu, le PSG devra encore attendre pour tester sa défense, alors qu'Arras devra miser sur sa cohésion et les points positifs de ce match pour recevoir Saint-Etienne : "Il y a eu un excellent travail d'équipe que j'ai particulièrement apprécié" relevait Claude Rioust. Des motifs de satisfaction à faire fructifier.

Historique de l'opposition

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr