Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2012-2013

Championnat de France de D1 2012-2013 - 17e journee - Issy-Arras 1-1

Dimanche 14 avril 2013 à 17h00

Issy-les-Moulineaux (Stade Jean Bouin)

Issy - Arras : 1-1 (0-0)

Spectateurs : 200

Arbitre : Séverine Craipeau assisté de Romuald Bourgois et Eric Billault.

But pour Issy : Inès Jaurena 78'

But pour Arras : Chardente Saya Ndoulou 93' pen.

Avertissements : Monia Neffati 27', Astride Virlouvet 78' pour Issy, Marion Makuch 43', Jessica Lernon 78' pour Arras

Issy : 16-Katherine Linn, 4-Lise Lachaud (25-Pauline Dhaeyer 60'), 26-Adeline Rousseau, 13-Kani Konté, 2-Monia Neffati, 14-Charlotte Lozé ©, 24-Emilie Pellegrin, 23-Nora Coton-Pelagie, 3-Inès Jaurena, 9-Gwenaëlle Migot (11-Inès Djeidje Kore 89'), 19-Aurélie Conforti (29-Astride Virlouvet 53'), Entr.: Nicolas Gonfalone

Non utilisées : 6-Aminata Diadhiou, 17-Fatma Hidri

Arras : 16-Estelle Verstaen, 13-Caroline Denis (11-Mathilde Decool 17'), 8-Laurie Dacquigny ©, 15-Charlotte Saint-Sans Levacher (14-Yvonne Leuko Chibosso 28'), 3-Marion Makuch, 6-Julie Caillierez, 4-Jessica Lernon, 10-Marie Gosse (7-Aurélie Piosek-Lauridant 60'), 2-Jennifer Bouchenna, 20-Chardente Saya Ndoulou, 18-Ludivine Bultel, Entr.: Claude Rioust et René Devienne

Non utilisées : 17-Justine Dubois, 27-Leïla Iloudje

1-0 Jaurena (78') : Corner joué rapidement par Migot qui trouve Jaurena dans les 6 m

1-1 Saya Ndoulou (93') : Main de Neffati dans la surface. Saya Ndoulou égalise sur penalty

Résumé

L'enjeu était clair. Arras FCF venait chercher autre chose qu'une défaite dans la région parisienne, sous un soleil quasiment estival. Issy FF recevait les filles du Nord avec la volonté farouche de chercher tous les points disponibles pour tenter une aventure quasiment difficile mais que la qualité des derniers matchs (Toulouse et Rodez) rendait tout à fait vraisemblable.

Dès le coup d'envoi, on sent que les deux équipes ont un véritable enjeu et que la partie va se jouer sur tous les plans : tactique, physique, technique et mental. Il n'y a pas deux minutes de joués que Marie Gosse, dès le 1er renvoi de la défense, s'essaie à un tir de loin. Au-dessus, Issy n'en reste pas là. Sur sa pelouse synthétique et devant les supporters passionnés des deux équipes, c'est un mouvement Coton-Pelagie, Aurélie Conforti qui finit dans les pieds de Gwenaelle Migot, revenue de blessures. À côté. Toutes les occasions sont bonnes dès l'approche de la surface pour tenter sa chance (Coton-Pelagie, 14'), Ines Jaurena (18') avec un centre puissant. Deux occasions franches des deux côtés : Émilie Pellegrin pour Aurélie Conforti (44'), décalée, qui adresse, dans la surface, un tir cadré puissant que la jeune gardienne d'Arras, repousse ! Stupeur dans le public qui l'espérait au fond des filets ! Contre immédiat d'Arras par l'intermédiaire de Saya Ndoulou qui part en transversale aux 30 mètres adverses, glisse à Ludivine Bultel, auteure d'une frappe puissante, cadrée, qui butera sur Katherine Linn, impériale !

Une bataille constante pour conserver le ballon

Les deux équipes se livrent un vrai combat, dans les règles de l'Art ! La seconde mi-temps se joue sur la même musique ; si ce n'est que la présence des Chouettes d'Issy est bien plus marquée, sans pour autant arriver à finir victorieusement les actions créées. Nora Coton-Pelagie, marque le ton dès la reprise avec une tentative sans contrôle. Charlotte Lozé, nouvellement placée en 6, tente sa chance cadrée, des 35 mètres. Jaurena, souvent esseulée sur les côtés, tente sa chance pour perforer. De son côté Arras FCF joue des contres qui laisse des sueurs froides aux spectateurs présents et de l'autre côté, des "allez les piottes" s'entendent dans les tribunes. On ne sait de quoi sera fait le résultat. Chacune des deux équipes joue avec ses armes. Pour les Arrageoises, l'une d'entre elles passe par la qualité du jeu long de sa capitaine, Laurie Dacquigny, maitre d'oeuvre des coups francs qui, à la 77', sert long sur Leila Iloudje pour une tête puissante qui s'écrasera sur la transversale ! Immédiatement, Issy part en contre pour servir Gwenaelle Migot qui obtiendra un corner. Joué rapidement et directement par cette dernière, pour trouver Jaurena Ines, dans les 5m50, qui la pousse du corps dans les buts adverses (1-0, 78'). C'est le bonheur qui se lit dans le camp des Franciliennes. Le temps s'écoule. Dans ces moments, jamais assez vite pour les gagnants ou trop rapidement pour les perdants. Un temps qui ne finit plus, depuis longtemps, dans les 90 minutes officielles et qui vit toujours ses heures de gloire, dans les derniers instants où chacun attend le coup de sifflet final. Le fameux temps additionnel.

Un penalty qui change tout

Cet après-midi, il sera là encore, source d'émotions. Sur une dernière attaque d'Arras (92') dans la surface, la balle est dégagée par Issy qui voir une défenseure toucher la balle de la main. La décision est prise. Stupeur. Pénalty ! L'enjeu est clair. C'est un quitte ou double. Pour Arras, le match nul est synonyme de maintien en D1. Pour Issy FF, la fin de l'espoir pour sortir de la position de relégable et laisser sa place à ... Arras FCF. C'est Saya Ndoulou qui prend sa chance et marque sous la clameur des supporters nordistes présents (1-1, 90+3'). Arras FCF est quasiment maintenu en étant la seule équipe montée à le faire (Toulouse FC, Issy FF) au regard du calendrier du Vendenheim FC avec notamment le PSG, samedi prochain et la nécessité de tout gagner. Issy FF, devra rejoindre la D2 en ayant pas mal de regrets sur la fin de saison, notamment depuis la victoire contre Toulouse. L'équipe a produit de la qualité. Elle a un projet à moyen terme qui peut lui permettre de revenir dans l'élite.

William Commegrain, les-feminines.fr

Réactions

Nicolas Gonfalone (FF Issy)

« Je vais analyser sur les deux matchs entre Rodez et Arras. Il y a un travail qui a été fait. Cela se ressent dans le jeu. Malheureusement, le sport est sévère avec nous aujourd'hui. On domine tout le match. Mauvaise relance, elle tape dans la main de ma joueuse qui ne peut rien faire. Voilà. Cela fait pénalty. Egalisation à la 93'. Alors qu'1-0, tout était encore possible. Les filles méritaient cette victoire. À Rodez, au moins un nul. Il ne manquera pas grand-chose. Pas grand-chose qui ne suffira pas à se sauver maintenant. [..] On travaille pour que le groupe reste le même. Il y a une dynamique qui fait qu'elles se sentent bien dans ce groupe. Elles le sentent dans le jeu. Sans manquer de respect à Arras, je pense qu'elles se sont senties supérieures aujourd'hui. Malheureusement, le score ne le reflète pas. »

René Devienne (FCF Arras)

« Pour nous la D1 a été hyper compliquée. Cela fait un mois que l'on est sans gardienne. On a relancé la gardienne de l'équipe 3. C'est de la qualité quand même. Mais c'est 10 mois sans jouer. Si on avait su, on l'aurait rappelé avant. Deux gardiennes de blessées. Le haut niveau, c'est compliqué. L'année prochaine, il faudra vraiment se structurer plus. [..] Issy FF, c'est une belle équipe. Ils ont quelques occasions de plus que nous. Il y a beaucoup de qualités dans cette équipe. Ils n'ont pas réussi à trouver la bonne formule. [..] C'est vrai, 3 sur 12 qui descendent, c'est énorme. Mais je crois que l'on a compris le truc. »

Historique de l'opposition

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr