Footofeminin.fr : le football au féminin

Coupe de France 2011-2012

Coupe de France 2011-2012 - Demi finales - Arras (D2)-Lyon (D1) 0-8

Samedi 28 avril 2012 à 14h30

Arras (Stade Degouve Brabant)

Arras (D2) - Lyon (D1) : 0-8 (0-3)

Spectateurs : 2200

Arbitre : Séverine Craipeau assisté de Jennifer Maubacq et Marie-Laure Taesch.

Buts pour Lyon : Rosana Dos Santos Augusto 1', Wendie Renard 5', Ami Otaki 12', 69', 77', Lotta Schelin 65', Elodie Thomis 86', Eugénie Le Sommer 89' pen.

Aucun avertissement

Arras : 1-Manuella Cuvillier, 2-Jennifer Bouchenna, 4-Jessica Lernon, 5-Perrine Tentelier, 3-Marion Makuch (12-Peggy Cacherat 61'), 7-Mathilde Decool (13-Stéphanie Weens 86'), 6-Julie Caillierez ©, 8-Aude Zakardjian, 11-Caroline Denis, 10-Marie Gosse (14-Vanessa Arold 78'), 9-Caroline Gracial, Entr.: René DEVIENNE et Jean-Pierre MAROCCHINI

Non utilisées : 15-Delphine Crevel, 16-Nathalie Jarosz

Lyon : 1-Céline Deville, 2-Aurélie Kaci, 3-Wendie Renard, 5-Laura Georges, 8-Sonia Bompastor ©, 6-Amandine Henry (15-Camille Abily 46'), 10-Louisa Necib-Cadamuro, 9-Eugénie Le Sommer, 4-Rosana Dos Santos Augusto (14-Lotta Schelin 60'), 11-Lara Dickenmann (12-Elodie Thomis 46'), 7-Ami Otaki, Entr.: Patrice LAIR

Non utilisées : 13-Shirley Cruz Traña, 16-Sarah Bouhaddi

0-1 Dos Santos Augusto (1') : Sonia Bompastor côté gauche sert Lara Dickenmann qui crochète son adversaire avant d’adresser un centre pour la tête de Rosana au premier poteau

0-2 Renard (5') : Corner de Louisa Necib repris de la tête par Wendie Renard. Le ballon est renvoyé sur Wendie Renard qui reprend du gauche à 10 mètres

0-3 Otaki (12') : Eugénie Le Sommer déboule couloir droit et trouve au second poteau Ami Otaki qui place une tête piquée décroisée

0-4 Schelin (65') : Longue ouverture de Camille Abily pour Elodie Thomis à droite. Elle centre pour Lotta Schelin qui vient reprendre au premier poteau

0-5 Otaki (69') : Elodie Thomis déborde couloir droit et centre pour Ami Otaki qui se jette aux 6 m pour reprendre de la pointe du pied gauche

0-6 Otaki (77') : Scénario similaire au but précédent, cette fois-ci Ami Otaki dévie le ballon de la poitrine

0-7 Thomis (86') : Corner de Sonia Bompastor dévié par Elodie Thomis au premier poteau

0-8 Le Sommer (89') : Tacle irrégulier de Perrine Tentelier sur Eugénie Le Sommer. La Lyonnaise se fait justice en prenant la gardienne à contre-pied

Résumé

Le FCF Arras croqué par Lyon

Seul un miracle pouvait permettre à Arras de sortir l'OL comme le déclarait sa capitaine avant le match. Mais là n'était pas l'objectif du club arrageois déjà heureux d'attendre ce stade de la compétition. Devant un public venu en nombre, les Arrageoises ont avant tout affiché des valeurs de courage malgré la lourde défaite (0-8).

Arras qui restait sur un net succès en championnat devant Bischheim (5-1) et la possibilité de croire de nouveau à la montée en D1 goûtait ce samedi avant l’heure à l’élite nationale en recevant des Lyonnaises, finalistes pour la troisième année consécutive de la Ligue des Champions, et toujours en course dans trois compétitions. Pour cette rencontre, le staff des Atrébates devait se passer de deux joueuses maîtresses : Ludivine Bultel, suspendue qui avait offert la qualification au tour précédent, et de Nathalie Jarosz, blessée la semaine passée en championnat. A l’OL, Patrice Lair avait décidé de ménager Lotta Schelin, Camille Abily, Elodie Thomis, Sarah Bouhaddi ou encore Shirley Cruz Trana. Sabrina Viguier et Corine Franco, présentes, étaient pour leur part mises au repos.

Il ne fallait que 48 secondes et une première Lyonnaise pour débloquer le compteur et refroidir l’atmosphère. Un bon travail de Bompastor dans son couloir qui offrait à Dickenmann le ballon. La Suissesse se déjouait de son adversaire et trouvait la tête de la Brésilienne Rosana (0-1, 1'). Arras avait déjà cédé et à la cinquième minute c’était autour de Renard de scorer (0-2). Dans ces conditions, il n’y avait plus de suspense mais Lyon continuait à pousser et Otaki placée en pointe butait sur Cuvillier (10e). Ce n’était que partie remise pour la Japonaise à la réception d’un centre de Le Sommer (0-3, 12'). Arras commençait à sortir de son camp et connaissait cinq bonnes minutes sans pour autant parvenir à tromper Renard et Georges. Bien au contraire, Le Sommer (30e), Rosana (33e) manquaient d’efficacité au grand dam de Patrice Lair.

A la pause, Patrice Lair décidait d’apporter de la vitesse avec Thomis et Abily faisait son entrée en milieu de terrain. Cela allait se ressentir et Thomis allait être de toutes les occasions ou presque… Dans son couloir droit, elle prenait tout le monde de vitesse et adressait des ballons de but à Le Sommer (47e), Otaki (54e) avant de tenter sa chance dans un angle fermé et de trouver le poteau (59e). Cuvillier sortait quelques arrêts décisifs pour repousser le quatrième but mais elle ne pouvait rien face à la Suédoise Schelin à la réception d’un centre de …Thomis (0-4, 65’) ! Thomis qui était encore passeuse sur deux buts quasi similaires conclus par Otaki (0-6, 77’). Intenable, Thomis tentait encore sa chance (81e) et était récompensée en déviant au premier poteau un corner de Bompastor (0-7, 86’). Le dernier but anecdotique était transformé sur penalty par Le Sommer qui se faisait justice (0-8, 89’). 

Sébastien Duret

Les réactions

Aude Zakardjian (joueuse du FCF Arras) : « Je suis fière de toute l’équipe. On a fait un superbe match. On a été solidaire. On a rempli notre contrat en perdant moins lourdement que Compiègne (NDLR : 11-1). On a fait ce qu’il fallait faire. Lyon, c’est vraiment un autre monde par rapport à nous. Ca va plus vite, c’est plus physique. Si on monte en D1, il va falloir qu’on travaille dur ». 

René Devienne (co-entraîneur du FCF Arras) : « C’est le tarif de l’OL pour les équipes de bas de tableau en D1. On a fait une bonne prestation. Je suis fier de mes joueuses car en face il y avait les championnes d’Europe. Mes joueuses ont été trop admiratives en début de match. Elles avaient beaucoup de pression sur les épaules. Ensuite on a bien défendu, on s’est arraché. Elles ont donné le maximum. Elles se sont défoncées. Ce match peut nous servir pour la suite ». 

Patrice Lair (entraîneur de l’OL) : « La Coupe de France est un objectif. C’est le seul titre qu’il me manque avec l’OL. On a fait un match sérieux. Dès le premier quart d’heure, on a fait la différence. La première occasion a été mise au fond, ça facilite les choses. Mais j’ai un peu secoué le groupe à la mi-temps. L’équipe d’Arras s’est montrée généreuse et courageuse devant un super public. Elles ont joué crânement leurs chances. Je les remercie pour leur accueil ». 

Historique de l'opposition

Coupe de France

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr