Championnat de France de D1 2009-2010

Championnat de France de D1 2009-2010 - 3e journee - Hénin-Beaumont-La Roche-sur-Yon 2-1

Dimanche 11 octobre 2009 à 15h00

Hénin-Beaumont (Stade Raymonde Delabre)

Hénin-Beaumont - La Roche-sur-Yon : 2-1 (2-0)

Spectateurs : 150

Arbitre : Jennifer Maubacq assisté de Arnaud Darcq et Nicolas Seillier.

Buts pour Hénin-Beaumont : Aurélie Desmaretz 3', Pauline Crammer 15'

But pour La Roche-sur-Yon : Claire Guillard 76'

Aucun avertissement

Hénin-Beaumont : 1-Marion Mancion, 2-Gwendoline Rossi, 4-Marie-Hélène Olivier, 6-Julie Debever ©, 5-Laurie Dacquigny, 3-Rigoberte M'Bah, 7-Aurélie Desmaretz, 8-Marie Schepers, 10-Rachel Saïdi (13-Pauline Martin-Boquet 88'), 9-Pauline Crammer, 11-Mélodie Hurez (12-Hélène Delebarre 65'), Entr.: Philippe PIETTE

Non utilisées : 14-Camille Lewandoski

La Roche-sur-Yon : 1-Corinne Lagache, 2-Adeline Rousseau, 4-Coraline Roul ©, 5-Cindy Guérin, 3-Adelaïde Bordron, 6-Claire Guillard, 7-Nathalie Richard (12-Audrey Nicolas 65'), 8-Alicia Tapon, 9-Aline Liaigre (14-Sabrina Melhli 44'), 10-Mélissa Godart, 11-Cindy Louemba (13-Julie Neau 75'), Entr.: Malika BOUSSEAU

1-0 Desmaretz (3') : Saïdi lance Crammer qui part seule au but

2-0 Crammer (15') : Saïdi trouve Crammer aux 16 m qui contrôle et pivote

2-1 Guillard (76') : Débordement et centre repris de la tête par Guillard

Résumé

Cette rencontre entre deux formations de bas de tableau s'avérait capitale pour les deux équipes. Dès le coup de sifflet, Hénin se livrait totalement et Dacquigny, des 30 mètres, trouvait la transversale. Desmarets était la plus prompte pour récupérer le ballon et ouvrir la marque (1-0, 3').

La Roche éprouvait des difficultés à contrer les velléités offensives artésiennes et logiquement Crammer doublait la mise d'un tir à l'entrée de la surface (2-0, 15'). Les Vendéennes sentant le danger, refaisaient doucement surface en procédant par contres rapides et dangereux (17e, 19e, 26e) mais la défense nordiste, bien en place, tenait le coup.

À ce moment, le jeu se cantonnait en milieu de terrain et rares furent les occasions de faire évoluer le score. La reprise était délicate pour les deux équipes qui connurent beaucoup de problèmes pour se remettre dans le bain. Premières à trouver la bonne carburation, les Vendéennes inquiétèrent Mancion qui eut le mérite de gagner son duel avec Godart. Sur la relance, Crammer, complètement excentré, vit son tir tutoyer le poteau de Lagache. La rencontre devenait de plus en plus tendue, les attaques plus incisives et les gardiennes sollicitées.

À un quart d'heure de la fin, Guillard, en reprenant de la tête un centre, trompait Mancion (2-1, 76'). Hénin baissait de régime, mais les Yonnaises ne profitaient pas de la situation. Les Artésiennes préservaient une victoire précieuse.

Historique de l'opposition