Footofeminin.fr : le football au féminin

Championnat de France de D1 2013-2014

Championnat de France de D1 2013-2014 - 7e journee - Lyon-Rodez 4-0

Dimanche 20 octobre 2013 à 15h00

Lyon (Plaine des Jeux de Gerland, terrain n°10)

Lyon - Rodez : 4-0 (1-0)

Spectateurs : 850

Arbitre : Émilie Mougeot assisté de Florian Peyaud et Laurent Chabaud.

Buts pour Lyon : Eugénie Le Sommer 37', Louisa Necib 82', Lotta Schelin 90', Elise Bussaglia 93'

Aucun avertissement

Lyon : 16-Sarah Bouhaddi, 6-Amandine Henry (10-Louisa Necib-Cadamuro 60'), 20-Sabrina Viguier, 3-Wendie Renard ©, 13-Mélissa Plaza (21-Lara Dickenmann 49'), 5-Saki Kumagai, 15-Elise Bussaglia, 24-Laetitia Tonazzi (12-Elodie Thomis 68'), 7-Megan Rapinoe, 9-Eugénie Le Sommer, 8-Lotta Schelin, Entr.: Patrice Lair

Non utilisées : 17-Corine Petit-Franco, 30-Cindy Perrault

Rodez : 1-Julie Niphon, 2-Manon Guitard, 4-Séverine Cabec ©, 20-Aline Liaigre, 17-Marine Haupais, 22-Sophie Vaysse, 15-Audrey Cugat (14-Anaïs Ribeyra 46'), 8-Ella Kaabachi, 10-Laurie Cance (6-Maeva Buscaylet 79'), 12-Marine Augis (11-Anne-Marie Banuta 46'), 9-Flavie Lemaître, Entr.: Nicolas Bach

Non utilisées : 30-Amélie Fabries

1-0 Le Sommer (37') : Eugénie Le Sommer profite d'un ballon relâché par Julie Niphon, récupère et marque dans le but vide du plat du pied droit

2-0 Necib (82') : Frappe de 30 m excentrée à gauche dans la lucarne opposée

3-0 Schelin (90') : Lotta Schelin reprend d'une tête décroisée un corner de Megan Rapinoe.

4-0 Bussaglia (93') : Élise Bussaglia reprend d'une volée du droit de l'entrée de la surface un ballon mal dégagé par la défense ruthénoise

Résumé

L'OL sur sa lancée

L'Olympique lyonnais a de nouveau dominé son sujet en remportant son septième succès face à Rodez ce week-end. Après sa qualification en Ligue des champions, les joueuses de Patrice Lair ont enchaîné avec une belle victoire face à un adversaire méritant et solide sur le plan défensif.

Imiter la formation d'Arras, qui était venue concéder une très courte défaite (2-3) face à l'ogre lyonnais il y a quelques semaines sur le terrain numéro dix de la Plaine des jeux de Gerland. Voilà l'ambitieux objectif que s'étaient fixé les joueuses de Rodez, en déplacement dans le Rhône ce week-end.

Au terme d'un match où elles ont été solides défensivement jusqu'à la quatre-vingt-dixième minute, les protégées de Nicolas Bach se sont finalement inclinées sur le score de quatre à zéro, tout en ne lâchant rien jusqu'au bout de la partie. "Une bonne équipe avec des joueuses de qualité", glissera même Patrice Lair, le coach lyonnais, à la fin du match.

Il n'a pas fallu longtemps aux Lyonnaises et à Eugénie Le Sommer pour se mettre en évidence. Dès la quatrième minute, elle récupère un ballon côté gauche, rentre extérieur et déclenche une frappe puissante aux vingt mètres, non cadrée. Première alerte pour la gardienne ruthénoise Julie Niphon, auteure d'un bon match et se montrant décisive à plusieurs reprises.

Des occasions, l'OL s'en procure durant cette première mi-temps, sans toutefois parvenir à trouver la faille au sein d'une défense bien regroupée, à l'image de cette frappe tendue de Laëtitia Tonazzi non cadrée(20e).

Trois buts dans les dix dernières minutes...

Il faut attendre près de quarante minutes pour voir les joueuses lyonnaises ouvrir le score. Eugénie Le Sommer récupère un nouveau ballon dans la surface et vient dribbler Julie Niphon qui s'incline pour la première fois de la partie (1-0, 37'). Deux minutes plus tard, les filles de Rodez tentent une réaction à l'image d'un beau mouvement collectif conclut par une frappe de Laurie Cance, non cadrée (42e).

C'est en fin de seconde période que les lyonnaises parviennent à faire la différence, d'abord par une frappe venue d'ailleurs de la talentueuse Louisa Necib, rentrée à l'heure de jeu. A trente mètres des buts adverses, la numéro dix de l'OL prend sa chance et décoche une splendide frappe enroulée qui termine dans la lucarne de la gardienne ruthénoise (2-0, 82ème).

Malgré un avantage de deux buts, les lyonnaises ne baissent jamais le pied dans ce match, tout comme les joueuses de Rodez qui restent soudées jusqu'à la fin de la partie.

En toute fin de rencontre (3-0, 90e et 4-0, 90e+2), Lotta Schelin et Elise Bussaglia concluent le septième succès lyonnais de cet exercice 2013/2014, la dernière inscrivant notamment un joli but d'une frappe tendue du coup du pied.

Benjamin Roux

Réactions

Wendie Renard (Défenseure OL) : "Nos adversaires sont bien restées compactes défensivement. Il nous a manqué un peu de justesse technique sur ce match, notamment en première période. Nous n'avons pas été forcément assez efficaces devant le but. Nous méritons cette victoire, nous avons eu la possession de balle sur la quasi-totalité de la rencontre, c'est positif. Nous avons désormais la sélection nationale et de belles affiches face à Potsdam au mois de novembre en Ligue des champions. Nous avons le temps de bien nous préparer, et de récupérer un peu, parce qu'il est vrai qu'on enchaîne en ce moment des matchs tous les trois jours, il faut savoir garder le rythme".

Patrice Lair (entraîneur OL) : "On est tombés sur une équipe de Rodez bien organisée, qui a fait un bon match. De notre côté, nous n'avons pas toujours été adroits devant le but, mais c'est tout de même une victoire méritée. Avec l'usure et la répétition des actions, je pensais bien que ça allait finir par craquer. Chose importante, c'est que j'ai pu gérer les temps de jeu des unes et des autres par rapport aux joueuses internationales. C'est globalement positif, même s'il a fallu attendre un petit peu pour voir arriver les buts. Mais cinq matchs, cinq victoires, c'est bien".

Anne-Marie Banuta (Attaquante Rodez) : "Je pense qu'on ne mérite pas forcément de prendre quatre buts cet après-midi, au vu de la prestation que nous avons livré. Nous avons su nous créer quelques occasions et rester bien compactes sur le plan défensif, donc même si à l'arrivée nous encaissons quatre buts, il y a des éléments positifs à garder de ce déplacement à Lyon".

Nicolas Bach (entraîneur Rodez) : "C'est vraiment dommage d'avoir baissé le rythme dans la solidité défensive et les duels pendant les dix dernières minutes. Même si nous ne nous procurions par énormément d'occasions de buts, on faisait une bonne partie, dans la solidarité collective et le placement défensif. Je suis un peu déçu. Nous savions qu'il y avait un gros écart sur le plan athlétique par rapport à l'OL, mais nous avons réussi à montrer certaines choses intéressantes pendant 85 minutes, c'est positif. Après, comme je vous le disais, ma déception concerne les cinq dernières minutes où nous craquons alors qu'il restait vraiment très peu de temps à jouer".

Historique de l'opposition

D1

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr