Equipe de France

Equipe de France A - Etats-Unis-France 1-0

Dimanche 06 mars 2016 à 21h00

Nashville (Nissan Stadium)

2016 SheBelieves Cup

Etats-Unis - France : 1-0 (0-0)

Spectateurs : 25363

Temps ensoleillé - Terrain moyen

Arbitre : Alondra Arellano Sandoval (Mexique) assisté de Yudilia Briones (Mexique) et Emperatriz Ayala (El Salvador). 4e arbitre : Quetzalli Alvarado (Mexique)

But Etats-Unis : Alex Morgan 91'

Avertissements : Kheira Hamraoui 41', Amel Majri 78' pour France

Etats-Unis : 1-Hope Solo, 5-Kelley O'Hara (12-Christen Press 86'), 8-Julie Johnston, 4-Becky Sauerbrunn ©, 7-Meghan Klingenberg, 14-Morgan Brian, 22-Lindsey Horan (16-Crystal Dunn 86'), 17-Tobin Heath, 10-Carli Lloyd, 2-Mallory Pugh (6-Whitney Engen 90'), 13-Alex Morgan, Entr.: Jill Ellis

Non utilisées : 18-Ashlyn Harris, 21-Alysssa Naeher, 3-Samantha Mewis, 9-Heather O'Reilly, 11-Ali Krieger, 15-Emily Sonnett, 19-Jaelene Hinkle, 20-Lauren Barnes

France : 16-Sarah Bouhaddi, 8-Jessica Houara d'Hommeaux, 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 4-Laura Georges, 22-Amel Majri, 12-Élodie Thomis (6-Viviane Asseyi 75'), 23-Kheira Hamraoui (7-Charlotte Bilbault 77'), 10-Camille Abily ©, 14-Louisa Necib-Cadamuro (11-Claire Lavogez 75'), 18-Marie-Laure Delie, 9-Eugénie Le Sommer (15-Élise Bussaglia 86'), Entr.: Philippe Bergerôo

Non utilisées : 1-Laëtitia Philippe, 21-Méline Gérard, 2-Kelly Gadéa, 3-Marion Torrent, 5-Sabrina Delannoy, 13-Marie-Charlotte Léger, 17-Aurélie Kaci, 20-Kadidiatou Diani

1-0 (Morgan 91') : Mallory Pugh récupère au milieu du terrain, accélère et sert en profondeur dans l'axe Alex Morgan qui vient marquer d'une frappe croisée du gauche à ras de terre qui trouve le petit filet

Résumé

Des occasions manquées et une nouvelle défaite

L'histoire se répète pour les Bleues qui ont manqué d'efficacité et se sont inclinées dans les arrêts de jeu sur une réalisation d'Alex Morgan malgré une belle prestation face au n°1 mondial

Pour cette seconde rencontre sur le sol américain, face au pays hôte, Georges, rétablie de sa douleur à la cuisse, et Abily faisaient leur retour comme titulaires. Trois jours après la défaite face à l'Allemagne (0-1), les Bleues se retrouvaient sur la pelouse (abîmée !) du Nissan Stadium avec la ferme volonté de réagir et se montrer plus efficaces devant le but.

Les Américaines connues pour leur jeu physique donnait le ton avec un choc entre Pugh et Mbock dès la 20e seconde qui laissait la défenseure centrale à terre. Passé ce temps d'adaptation, Bouhaddi était sollicitée une première fois avec une tête de Morgan sur un centre de O'Hara (10e).

La période des occasions manquées

Les Tricolores allaient ensuite réussir à complétement déstabiliser la défense américaine. Klingenberg était prise à défaut sur les débordements de Thomis et sur un caviar de la Lyonnaise, Le Sommer ratait une première opportunité, pas aidée par le rebond au moment de la frappe (11e). Puis Necib sur un coup franc anodin à 40 m tentait sa chance directement et Solo devait claquer le ballon en corner (14e). Deux occasions et dans la foulée, trois, lorsque sur un centre rentrant de Mbock, Lloyd dévissait son dégagement et envoyait le ballon sur le montant droit. Le ballon revenait sur Delie qui reprenait à bout portant. Solo était présente pour repousser, Le Sommer avait alors une dernière chance mais expédiait le ballon au dessus, sous la pression de Sauerbrunn (15e). Une autre occasion franche était l'œuvre de Majri sur un coup franc à 25 m envoyé sur la barre (29e).

Encore une fois, les Bleues venaient de manquer de réalisme et pouvaient le regretter. Les Américaines avaient bien des occasions mais moins tranchantes comme le corner de Brian frappé au sol en retrait pour la reprise de Pugh (18e) ou encore Morgan lancée à la limite du hors-jeu qui se retrouvait trop excentrée (27e). Il fallait rester vigilant, Bouhaddi le faisant bien devant Pugh (40e).

Une défense irréprochable jusqu'à la 90e

Après une belle débauche d'énergie en première période, la seconde était plus difficile et voyait les Américaines prendre le dessus. La jeune américaine Pugh allait faire valoir sa puissance et offrait à Heath une opportunité (55e). Les Françaises subissaient mais la défense tricolore était présente sur chaque action, un remarquable travail défensif qui permettait de rester à 0-0. Et lorsque les Américaines trouvaient enfin le cadre sur une frappe d'O'Hara de 18 m, Bouhaddi se couchait bien (63e). A un quart d'heure de la fin, même si les jambes étaient lourdes, les Françaises arrivaient à ressortir de leur camp alors que Bergerôo effectuait ses premiers changements. Le match s'acheminait sur un 0-0, mais la France avait une nouvelle balle de but sur un centre de Mbock pour Abily (90e).

La mauvaise histoire se répète

Mais comme trop souvent, la France était battue en fin de match. Pugh qu'il fallait surveiller jusque dans les dernières secondes récupérait un ballon au milieu de terrain devant Mbock et lançait Morgan plein axe qui résistait au retour de Georges pour marquer d'une frappe croisée du gauche dans le petit filet opposé (1-0, 90+1').

Après la défaite dans les derniers instants face à l'Allemagne, le scénario se répète face aux États-Unis. La France n'a toujours pas inscrit de but, le dernier dans le jeu remontant au 1er décembre. Dernier rendez-vous face à l'Angleterre, mercredi, pour tenter de ne pas terminer sur trois défaites.