Moins de 19 ans

Equipe de France des moins de 19 ans - France-Danemark 1-0

Mercredi 15 juillet 2015 à 18h30

Netanya (Netanya Municipal Stadium)

Euro 2015 U19

France - Danemark : 1-0 (0-0)

Spectateurs : 400

Temps chaud (28°C) - Terrain excellent

Arbitre : Ana Minic (SER) assisté de Mihaela Gomoescu (ROU) et Susann Küng (SUI). 4e arbitre : Vesna Budimir (CRO)

But France : Marie-Charlotte Léger 49'

Avertissement : Marie-Charlotte Léger 20' pour France

France : 1-Cindy Perrault, 2-Marion Romanelli, 12-Pauline Dhaeyer, 4-Hawa Cissoko, 3-Théa Greboval, 14-Grace Geyoro, 8-Juliane Gathrat (6-Laura Condon 86'), 7-Delphine Cascarino (17-Clara Matéo 33'), 10-Maëlle Garbino, 11-Sakina Karchaoui (18-Anaïs Pugnetti 67'), 9-Marie-Charlotte Léger ©, Entr.: Gilles Eyquem

Non utilisées : 16-Romane Bruneau, 5-Noémie Carage, 13-Estelle Cascarino, 15-Laurie Teinturier

Danemark : 1-Naja Bahrenscheer, 7-Emilie Henriksen, 4-Maja Kildemoes, 11-Stine Larsen ©, 6-Rikke Sevecke, 10-Nicoline Sørensen, 9-Sarah Hansen, 8-Sara Thrige Andersen, 19-Signe Schioldan (3-Ida Guldager 60'), 12-Marie Maj Madsen (17-Sofie Broch-Lips 87'), 13-Amalie Vangsgaard (14-Signe Bruun 60'), Entr.: Søren Randa-Boldt

Non utilisées : 16-Thora Hansen, 2-Sofie Obel, 5-Louise Ringsing, 15-Rikke Madsen

1-0 (Léger 49') : Centre de Marion Romanelli repris de la tête par Marie-Charlotte Léger.

Résumé

Une première victoire importante

Pour son entrée dans l'Euro U19 en Israël, la sélection U19 entraînée par Gilles Eyquem a réussi une bonne opération en s'imposant face au Danemark (1-0).

Le Netanya Stadium sonnait bien creux avec ses 15 000 places mais la température ambiante a vite réchauffé l'atmosphère (28°C). C'est dans ces conditions que les Françaises débutaient l'Euro U19 face au Danemark.

Gilles Eyquem alignait une équipe en 4-2-3-1 avec la capitaine Marie-Charlotte Léger à la pointe de l'attaque, et le soutien des latérales Delphine Cascarino et Sakina Karchaoui. En face, les Danoises avaient opté pour un système défensif. Elles allaient d'ailleurs se contenter de défendre, et jouant un jeu physique face aux Tricolores.

Dans ce match fermé, les occasions furent rares. Pourtant les Françaises allaient avoir quelques opportunités dont la première par Onema Grace Geyoro (8e). Maëlle Garbino s'approchait du but adverse à plusieurs reprises mais sans se montrer assez tranchante.

Déchirure pour Delphine Cascarino

À 0-0 après une demi-heure de jeu, la France allait connaître un coup dur avec la blessure de Delphine Cascarino, victime probablement d'une déchirure au mollet qui devrait compromettre la suite du tournoi pour la Lyonnaise. Clara Matéo la remplaçait dans la foulée (33e). Les Bleuettes repartaient de l'avant avec des tentatives de Juliane Gathrat (34e) et même Théa Greboval montée apporter le surnombre et qui trouvait le cadre (42e).

C'est finalement la capitaine Marie-Charlotte Léger qui allait débloquer la situation en début de seconde période. Marion Romanelli au poteau de corner droit adressait un centre et trouvait sa capitaine qui reprenait de la tête et lobait la gardienne Naja Bahrenscheer (1-0, 49'). Les Danoises réagissaient en procédant par de longs ballons vers leur attaquante Amalie Vangsgaard qui manquait heureusement le dernier geste (55e). En dehors de cette action, les Danoises se montrèrent dangereuses sur un corner (81e).

Ne parvenant pas à faire le break comme lorsqu'Onema Grace Geyoro qui ne se trouvait pas sur son bon pied pour frapper (85e), la France n'était pas à l'abri. Et lorsque l'opportunité fut venue sur une main de Maja Kildemoes, le penalty de Marie-Charlotte Léger fut arrêtée par la gardienne danoise (90+4e). Mais l'essentiel était là avec une première victoire alors que la Suède a disposé de l'Israël (3-0).

Réactions

Gilles Eyquem (sélectionneur de la France)

"Je suis fier des filles parce que ce fut un match difficile, contre une bonne équipe, qui a été très forte sur le plan athlétique et agressive. Je pense que nous aurions pu mieux terminer nos actions et marquer plus de buts. Mais c'était inévitable pour le premier match du tournoi. C'était un grand match d'ouverture dans un magnifique stade, sur une pelouse magnifique, ce qui est important pour donner de l'expérience.

La plus mauvaise chose dans ce match n'était pas d'avoir manqué le penalty, c'est la blessure de notre numéro 7, Delphine Cascarino, je pense malheureusement jusqu'à la fin du tournoi. C'est toujours très difficile de perdre une joueuse aussi rapidement dans un tournoi, cela arrive de temps en temps, mais elle est une joueuse clé de notre attaque. Maintenant c'est important de bien récupérer et d'être physiquement prêt face à l'Israël."

Søren Randa-Boldt (sélectionneur du Danemark)

"Je suis déçu, bien sûr, mais la France a une équipe fantastique, et simplement meilleure que nous. Nous ne pouvions avoir la possession du ballon, alors nous ne nous sommes pas découragés par ce score de un but à zéro. Nous aurions pu en encaisser davantage. Nous avons deux occasions réelles, et si vous voulez prendre un point contre la France, il faut au moins les saisir.

J'étais très énervé quand le penalty a été sifflé parce qu'à 1-0, vous pouvez faire face, 2-0 c'est différent. Je pense que nous pouvons améliorer cela contre la Suède, et nous savons ce que nous devons faire. Ce sera très différent du match de la France et nous espérions avoir plus le ballon."