Moins de 19 ans

Equipe de France des moins de 19 ans - France-Roumanie 2-0

Lundi 06 avril 2015 à 16h00

Ozoir-la-Ferrière (Stade des Trois Sapins)

Euro 2015 U19

Tour Elite - Groupe 3 - Deuxième journée

France - Roumanie : 2-0 (1-0)

Spectateurs : 469

Arbitre : Vesna Budimir (CRO) assisté de Lada Rojc (CRO) et Angela Kyriakou (CYP). 4e arbitre : Esther Azzopardi (MLT)

Buts France : Maëva Salomon 7', Marie-Charlotte Léger 76'

Avertissement : Laura Condon 74' pour France

France : 1-Cindy Perrault, 2-Marion Romanelli (3-Théa Greboval 63'), 4-Hawa Cissoko, 12-Noémie Carage ©, 13-Héloïse Mansuy, 7-Delphine Cascarino, 8-Laura Condon, 6-Manon Uffren, 15-Maëlle Garbino, 17-Marine Julian (11-Sakina Karchaoui 55'), 18-Maëva Salomon (9-Marie-Charlotte Léger 54'), Entr.: Gilles Eyquem

Non utilisées : 16-Manon Heil, 5-Pauline Dhaeyer, 14-Juliane Gathrat

Roumanie : 1-Camelia Ceasar, 3-Roxana Prunean, 9-Laura Desmerean ©, 4-Kinga Barabasi, 5-Marta David, 2-Iulia Mera, 8-Beatrice Tarasila, 14-Mihaela Merlan, 18-Demi Rus (13-Csilla Balasz 59'), 15-Monica Bentoiu (7-Katalina Filler 46', 16-Diana Pop 90'), 11-Claudia Bistrian, Entr.: Florin Bugar

Non utilisées : 12-Krisztina Nagy, 6-Denisa Heisu, 17-Corina Tatu

1-0 (Salomon 7') :

2-0 (Léger 76') :

Résumé

Après sa nette victoire, la France affrontait la Roumanie ce lundi avec l'obligation de gagner. Mission accomplie...

Pour ce deuxième match du tour Elite, Gilles Eyquem avait procédé à quelques changements dans son onze de départ. Gréboval, Dhaeyer, Léger, Lahmari (blessée), Karchaoui et Gathrat sortaient du onze remplacées par Cisssoko, Uffren, Mansuy, Garbino, Julian et Salomon. Le système a également changé passant d'un 4-2-3-1 contre l'Islande à un 4-4-2 avec Julian et Salomon en pointe. Ce match a été à sens unique avec une équipe de France dominatrice mais avec des séquences de possession parfois stériles et un manque de profondeur en général pour prendre à défaut le bloc roumain qui était positionné assez bas.

Le match démarrait bien puisque la France ouvrait le score assez rapidement grâce à Salomon. Idéalement lancée en profondeur par son arrière centrale Carage, elle s'en allait battre Ceasar de près (1-0, 7'). Le scénario du match était simple, la France avec la possession, la Roumanie jouant et abusant de longs ballons vers son avant-centre Bistrian qui a couvert des kilomètres pendant les 90 minutes sans être servie proprement. Après cette ouverture du score rapide, le jeu des Bleuettes était assez statique et les occasions de but étaient finalement assez peu nombreuses malgré une domination importante en termes de possession de balle. On voyait Garbino travailler sur son aile gauche par exemple, mais son centre ne trouvait pas de joueuse dans la surface de réparation (12e).

Un manque d'efficacité

Une autre occasion deux minutes plus suite à une balle en profondeur vers Cascarino, Ceasar devançait l'attaquante française mais son dégagement plein axe arrivait sur Julian à 35 mètres du but qui frappait pas assez fort pour surprendre la défense roumaine. Cascarino s'essayait à son tour avec un centre-tir venu de l'aile droite sans danger pour Ceasar (30e). La France se procurait ensuite une belle occasion quand Garbino servait Julian dont la frappe était bien stoppée par Caesar (35e).

On a eu droit ensuite à un moment comique dans le match suite à une frappe complètement dévissée, la balle partait vers le point de corner parallèle à la ligne de but et la petite ramasseuse de balle pensant bien faire rentrait sur le terrain pour rendre le ballon à la gardienne Roumaine. Fou rire général et sifflet de l'arbitre pour une balle à terre !

La France se créait une dernière occasion à la 39e par Salomon qui frappait un coup franc à 35 mètres qui passait juste au-dessus du but de Ceasar. Les Roumaines ne s'approchaient qu'une fois du but français suite à un corner tiré directement dans les bras de Perrault. On atteignait donc la mi-temps sur le score de 1-0 avec une équipe de France dominatrice sans toutefois atteindre l'efficacité entrevue contre l'Islande.

Les remplaçantes ont apporté le petit plus offensif

La Roumanie débutait la deuxième mi-temps en jouant un peu plus haut laissant un peu plus d'espaces aux attaquantes françaises, on notait deux actions sur l'aile gauche française par Julian (50e) et Salomon (51e) mais leur centre ne trouvait pas preneuse. Gilles Eyquem faisait alors rentrer Karchaoui et Léger pour dynamiser l'attaque française, remplaçant les deux avant centres. La qualité de jeu s'améliorait et Léger se mettait en évidence avec un centre vers Garbino qui ne trouvait pas le cadre de la tête (63e). La Roumanie héritait d'un coup franc dans l'axe à trente mètres du but de Perrault, sur lequel Condon écopait d'un carton jaune car sortie du mur trop tôt pour contrer le ballon après une combinaison et une feinte de frappe. Le coup franc retiré par Barbasi ne donnait rien (74e).

Le deuxième but arrivait finalement sous l'impulsion des deux remplaçantes, Karchaoui lançait Léger qui allait battre Ceasar pour le deux à zéro (2-0, 76'). Un but qui pourrait avoir son importance en cas d'égalité de point avec la Russie. Léger se mettait en évidence à deux reprises d'abord sur une passe de Condon ou elle était devancée de justesse par Ceasar (78e) puis lancée par Garbino, elle frappait en force mais Ceasar détournait en corner (80e). Léger plaçait une tête sur un centre de Cascarino (87e) et tentait à nouveau sa chance dans les arrêts de jeu mais son compteur but restait bloqué à 4 unités en 2 matchs.

La France s'imposait deux buts à zéro dans un match sérieux et bien contrôlé sans frayeur mais qui aurait pu être meilleur au niveau des passes et de la finition.