Moins de 19 ans

Equipe de France des moins de 19 ans - France-Islande 5-0

Samedi 04 avril 2015 à 16h00

Melun (Stade municipal)

Euro 2015 U19

Tour Elite - Groupe 3 - Première journée

France - Islande : 5-0 (2-0)

Spectateurs : 376

Temps pluvieux et nuageux - Terrain bon

Arbitre : Esther Azzopardi (MLT) assisté de Angela Kyriakou (CYP) et Lada Rojc (CRO). 4e arbitre : Vesna Budimir (CRO)

Buts France : Anissa Lahmari 28', Marie-Charlotte Léger 41', 53', 58', Delphine Cascarino 68'

Aucun avertissement

France : 1-Cindy Perrault, 2-Marion Romanelli, 5-Pauline Dhaeyer, 12-Noémie Carage, 3-Théa Greboval, 8-Laura Condon, 14-Juliane Gathrat, 7-Delphine Cascarino, 10-Anissa Lahmari (15-Maëlle Garbino 46'), 11-Sakina Karchaoui (18-Maëva Salomon 62'), 9-Marie-Charlotte Léger © (6-Manon Uffren 70'), Entr.: Gilles Eyquem

Non utilisées : 16-Manon Heil, 4-Hawa Cissoko, 13-Héloïse Mansuy, 17-Marine Julian

Islande : 1-Bergling Jonasdottir, 3-Anita Sol Agustsdottir, 5-Heiddis Sigurjonsdottir, 4-Lilly Rut Hlynsdottir, 2-Hrafnhildur Hauksdottir ©, 7-Malfridur Anna Eiriksdottir (16-Agla Maria Albertsdottir 46'), 6-Andrea Hauksdottir, 10-Ingibjörg Sigurdardottir, 11-Arna Dis Arnthorsdottir, 8-Hulda Hrund Arnarsdottir (15-Hulda Osk Jonsdottir 74'), 9-Esther Ros Arnarsdottir (14-Erna Gudjonsdottir 61'), Entr.: Thordur Thordarson

Non utilisées : 12-Asta Gudlaugsdottir, 17-Aldis Ylfa Heimisdottir, 18-Jasmin Erla Ingadottir

1-0 (Lahmari 28') : Annisa Lahmari jongle, fait un sombrero sur une arrière et frappe de volée.

2-0 (Léger 41') : Condon ouvre vers Léger qui dribble la gardienne.

3-0 (Léger 53') : Garbino décalée à gauche centre pour Léger qui conclue à ras de terre.

4-0 (Léger 58') : Centre de Gréboval, la gardienne se troue et Léger marque dans le but vide pour le coup du chapeau

5-0 (Cascarino 68') : Romanelli centre de la droite le ballon est repoussée dans l'axe vers Cascarino qui volleye du gauche.

Résumé

Les Bleuettes démarrent en trombe

La France affrontait l'Islande pour son premier match dans le Tour Elite et s'est nettement imposée (5-0). Les Bleuettes retrouveront la Roumanie dès ce lundi.

Les Bleuettes qui évoluaient en 4-2-3-1 prenaient d'entrée le contrôle de la partie et n'allaient plus le lâcher. Avec pour preuve le seul tir islandais du match intervenu à la 61e minute ! La première alerte sur le but islandais arrive à la 8e minute avec un centre de Gréboval, très active tout le long du match sur le côté gauche, mais contré. Cascarino tirait le corner vers la tête de Carage, mais le ballon bien frappé par la défenseure passait juste au-dessus du but de Jonasdottir. Une minute plus tard, une faute sur Léger entraînait un coup franc aux trente mètres dans l'axe. Lahmari le frappait en force et la gardienne islandaise saisissait le ballon en deux temps. Une nouvelle occasion à la 12e minute pour la meneuse de jeu de l'équipe de France qui a touché beaucoup de ballons en première période, un peu trop au goût des rugueuses islandaises. Condon la servait dans la surface, elle contrôlait la balle et frappait … sur une joueuse française hors-jeu alors que le ballon partait vers le but.

La France utilisait efficacement les ailes avec Cascarino à droite et le duo Gréboval - Karchaoui à gauche qui percutait de manière régulière et mettaient en difficulté les latérales islandaises. Lahmari mettait une belle frappe sur un corner, mais Jonasdottir faisait un bel arrêt. Karchaoui ensuite trouvait l'espace sur le côté gauche et frappait en force, mais Jonasdottir était à la parade. L'ouverture du score arrivait de manière très logique par Lahmari, elle récupèrait un centre, faisait un petit jongle devant une défenseure avant d'enchaîner avec un sombrero et une volée qui terminait au fond des filets (1-0, 28').

La seule alerte pour les Françaises venait d'un corner islandais que Perrault ne réussissait pas à attraper, mais Hlynsdottir, derrière elle, ne pouvait reprendre le cuir de la tête. Karchaoui servait encore une fois Léger dont le tir en pivot ne trouvait pas le cadre, mais ce n'était que partie remise pour l'avant-centre des Bleuettes qui marquait à la 41e minute. Une superbe passe en profondeur de Condon la trouvait démarquée, elle dribblait Jonasdottir venue à sa rencontre et marque dans le but vide (2-0). La mi-temps était atteinte sur le score logique et mérité de deux buts à zéro.

Le coup du chapeau pour Marie-Charlotte Léger

Le sélectionneur français devait opérer un changement à la mi-temps avec la sortie de Lahmari qui a pris beaucoup de coups et boîtait sérieusement, remplacée par Garbino. Et la deuxième mi-temps repartait sur les mêmes bases que la première. Cascarino qui s'était montrée très en vue tout au long du match centrait pour Garbino qui plaçait sa tête au-dessus du but (50e). Le troisième but arrivait d'ailleurs dans la continuité avec Garbino sur l'aile gauche qui servait Léger qui marquait à ras de terre (3-0, 52'). La France ne se relâchait pas et Karchaoui à deux occasions coup sur coup de porter la marque à 4-0 mais la gardienne islandaise réalise deux beaux arrêts. Ce n'était que partie remise puisque sur un corner de la droite Jonasdottir se trouait complètement et Léger bien placée n'avait plus qu'à pousser le ballon au fond des filets pour son coup du chapeau (4-0, 58'). Trois minutes plus tard, l'Islande obtenait un coup franc à 25 mètres et Sigurdardottir frappait ce qui sera le seul tir islandais du match. Perrault se saisissait du ballon sans difficulté.

La France continuait de presser et Léger se retrouve dans le rôle de passeuse avec un centre vers Garbino que Jonasdottir parvenait à détourner (62e). La vision sur les phases offensives françaises était pour le moins curieuse avec 21 joueuses dans le camp islandais avec les deux arrières centrales françaises 5 mètres dans le camp scandinave sur les coups de pieds arrêtés ! Le cinquième but qui était tout aussi joli que le premier arrivait à la 68e minute. Romanelli qui ne montait pas en première mi-temps se dédoublait en centre au deuxième poteau, le ballon était dégagé de la tête vers Cascarino qui volleyait superbement du gauche pour le cinq à zéro.

La France gérait ensuite tranquillement la fin de match avec Salomon qui se mettait en évidence sur une reprise acrobatique après un nouveau centre de Gréboval. L'attaquante se mettait à nouveau en évidence sur une belle frappe à 20 mètres qui touchait le poteau et la reprise qui suivait de Gathrat était arrêtée par Jonasdottir. Le score en restait à cinq zéro, une victoire comfortable et méritée avec les très bonnes prestations de Lahmari, Léger, Cascarino sur son aile droite, la très bonne rentrée de Garbino et l'activité de Gathrat au four et au moulin lors de la deuxième mi-temps.

Réactions

Marie-Charlotte Léger (attaquante, auteur d'un triplé)

"On a très bien joué en première période, on a su prolonger nos efforts en deuxième mi-temps. On était bien collectivement et physiquement. Nos adversaires n'ont pas réussi à avoir d'actions dangereuses. Les actions que l'on a eues, on a su les mettre au fond.

Le groupe est bien soudé, on a bien travaillé en Croatie pour être bien physiquement et tactiquement. Ces trois matchs de préparation nous ont permis de rentrer tout de suite bien de ce match.

J'espère que pour les deux prochains matchs, cela va bien se passer, il faut obtenir la qualification pour la phase finale en Israël et ensuite pour pouvoir envisager une Coupe du Monde U20 en 2016."

Gilles Eyquem (sélectionneur)

"Je suis satisfait du résultat mais si cela a été un petit peu long à se décanter. C'est un peu normal, c'était aussi le premier match officiel avec cette équipe-là (ndlr : la France était exempte au premier tour éliminatoire). Il y a eu un petit peu d'hésitations mais elles ont ensuite répété ce que l'on avait souhaité mettre en place. Cela a porté ses fruits sur le terrain."