Footofeminin.fr : le football au féminin

Equipe de France

Equipe de France A - Allemagne-France 0-2

Samedi 25 octobre 2014 à 14h00

Offenbach (Sparda-Bank-Hessen-Stadion)

Amical

Allemagne - France : 0-2 (0-2)

Spectateurs : 5317

Temps frais et gris - Terrain correct

Arbitre : Jenny Palmqvist (SUE) assisté de Inka Müller-Schmah (ALL) et Katrine Rafalski (ALL). 4e arbitre : Christine Baitinger (ALL)

Buts France : Bianca Schmidt 17' csc, Elodie Thomis 20'

Avertissement : Gaëtane Thiney 79' pour France

Allemagne : 1-Nadine Angerer ©, 2-Bianca Schmidt, 5-Annike Krahn, 4-Babett Peter (3-Josephine Henning 46'), 15-Kathrin Hendrich, 7-Melanie Behringer, 10-Dzsenifer Marozsán (16-Melanie Leupolz 46'), 19-Fatmire Alushi-Bajramaj (8-Pauline Bremer 46'), 11-Anja Mittag (18-Alexandra Popp 46'), 6-Simone Laudehr, 13-Celia Šašić (20-Verena Faißt 66'), Entr.: Silvia Neid

Non utilisées : 12-Almuth Schult, 21-Laura Benkarth, 28-Lisa Weiß, 14-Tabea Kemme, 17-Jennifer Cramer, 22-Luisa Wensing, 23-Sara Däbritz, 24-Lena Petermann

France : 16-Sarah Bouhaddi, 8-Jessica Houara d'Hommeaux, 4-Laura Georges, 2-Wendie Renard ©, 22-Amel Majri, 12-Elodie Thomis (18-Claire Lavogez 67'), 10-Camille Abily (15-Elise Bussaglia 13'), 23-Kheira Hamraoui, 14-Louisa Necib-Cadamuro, 9-Eugénie Le Sommer (13-Sandie Toletti 81'), 17-Gaëtane Thiney, Entr.: Philippe Bergerôo

Non utilisées : 1-Céline Deville, 21-Amandine Guérin, 3-Griedge Mbock Bathy Nka, 5-Sabrina Delannoy, 6-Amandine Henry, 7-Kadidiatou Diani, 11-Laetitia Tonazzi, 19-Marina Makanza, 20-Annaig Butel

0-1 (Schmidt 17') : Suite à un corner d'Amel Majri, Wendie Renard met la pression sur Bianca Schmidt qui d'une tête lobe sa gardienne.

0-2 (Thomis 20') : Après un beau mouvement collectif avec Élise Bussaglia, Eugénie Le Sommer lance Élodie Thomis dans l'axe, à pleine vitesse, qui crochète Nadine Angerer à l'entrée dans la surface et termine tranquillement du plat du pied.

Résumé

Une victoire pleine de maîtrise

Les Françaises ont décroché une victoire 2 à 0 face à l'Allemagne, historique car unique sur les terres allemandes. Solides en défense et opportunistes en attaque, elles ont montré de la maturité.

Les plus pessimistes pourront dire que l'Allemagne n'a pas joué à sa juste valeur, et que la France a eu de la chance. Les plus optimistes se féliciteront de cette victoire historique en terre allemande. Une chose est sure, l'Allemagne, 2e nation au classement FIFA et championne d'Europe en titre, n'est pas du genre à faire des cadeaux à ses adversaires. D'ailleurs cela faisait plus de 14 ans que les joueuses de la Frauen Nationalmannschaft n'avaient pas perdu par deux buts d'écart sur leur sol.

Ce succès est aussi la maturité des Bleues à gérer ce type de matchs. Lors de la tournée américaine, les Bleues avaient obtenu un nul et une courte défaite face au n°1 mondial. Face au n°2, elles ont confirmé que la défense était l'une des plus solides sur le plan mondial. Les attaquantes allemandes se sont heurtées à une défense emmenée par Laura Georges et Wendie Renard dans l'axe. Dans les couloirs Jessica Houara s'affirme de plus en plus et à gauche, Amel Majri est en train d'exploser en club comme en sélection.

Face au gabarit allemand, Philippe Bergeroo avait opté pour Kheira Hamraoui en milieu défensif, avec Camille Abily à ses côtés. La première a tenu le choc et pris le dessus, la seconde touchée au genou, a dû quitter prématurément la rencontre remplacée par Elise Bussaglia qui a été exemplaire. L'animation offensive a ensuite été des plus efficaces avec Elodie Thomis dans le couloir droit, Louisa Necib et Gaëtane Thiney derrière Eugénie Le Sommer en pointe.

L'éclosion d'Amel Majri

Mais au coup d'envoi de cette rencontre, les Allemandes n'étaient pas en retard et après 24 secondes, on recensait déjà la première occasion allemande. Fatmire Alushi débordait côté droit et prenait le dessus sur Amel Majri. Elle centrait pour la reprise de la tête de Celia Sasic mais heureusement au dessus du cadre. La France allait mettre quelques minutes à parfaire ses réglages, et la sortie prématurée de Camille Abily ne perturbait en rien l'équipe. Louisa Necib ajustait la mire une première fois (7e), avant que sur la seconde sur un mauvais dégagement de la gardienne allemande, elle ne récupère le ballon dans le rond central. Elle s'avançait seule plein centre et déclenchait une frappe puissante qui filait vers la lucarne gauche ! Le ballon était sorti par Nadine Angerer en corner (16e). Frappé par Amel Majri fort au premier poteau, Bianca Schmidt qui venait défendre sur Wendie Renard, était surprise et déviait le ballon dans son but (0-1, 17'). L'Allemagne avait à peine le temps de réagir qu'Elodie Thomis enfonçait le clou.

Après un beau mouvement collectif avec Elise Bussaglia, Eugénie Le Sommer lançait Thomis dans l'axe, à pleine vitesse. Elle crochetait Nadine Angerer à l'entrée dans la surface et terminait l'action tranquillement d'un plat du pied gauche dans le but vide (0-2, 20'). Louisa Necib dont la consigne de frapper de loin, était appliquée à merveille obligeait la gardienne et capitaine allemande à une nouvelle parade (23e). Les minutes suivantes étaient sereinement gérées par des Tricolores appliquées, seulement inquiétées sur un ballon qui retombait à l'entrée de la surface où Sarah Bouhaddi était en difficulté pour dégager. Le ballon revient sur Simone Laudehr qui tentait un lob de plus de 30 m mais la gardienne française se replaçait à temps. Le pressing allemand tenté jusqu'à la pause ne donnait rien.

Première pour Claire Lavogez

A la pause, le remaniement allemand avec quatre remplacements ne changeaient pas la physionomie de la rencontre. Car la défense française et Sarah Bouhaddi n'étaient mises en danger que sur les corners. Leurs partenaires qui procédaient à des contres aussi rapides que dangereux ne permettaient pas aux Allemandes de se découvrir. Couloir gauche, Amel Majri faisait très mal, tout comme Elodie Thomis à droite. Cette dernière était même présente pour venir donner un coup de main décisif pour avorter une offensive allemande (64e). Philippe Bergeroo allait en profiter pour mettre dans le bain les deux jeunes Montpelliéraines Claire Lavogez et Sandie Toletti. Ces changements amenaient une réorganisation plus défensive pour préserver ce résultat. En milieu de terrain défensif, Kheira Hamraoui se retrouvait alors située juste derrière Elise Bussaglia et Sandie Toletti. Gaëtane Thiney passait en pointe.

Jusqu'aux derniers instants, les Bleues sérieuses et appliquées pour conserver ce résultat. Les Bleues effectueront leurs prochains tests contre la Nouvelle-Zélande, le Brésil, les Etats-Unis et l'Algarve Cup. De quoi juger de la régularité face aux nations les plus expérimentées.

Equipe de France

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr