Footofeminin.fr : le football au féminin

Equipe de France

Equipe de France A - France-Russie 3-0

Mercredi 11 juillet 2012 à 20h45

Beauvais (Stade Pierre Brisson)

Amical

France - Russie : 3-0 (3-0)

Spectateurs : 5247

Temps frais et ensoleillé - Terrain excellen

Arbitre : Sabine Bonnin (FRA) assisté de Manuela Nicolosi (FRA) et Karine Vives Solana (FRA). 4e arbitre : Élodie Coppola (FRA)

Buts France : Gaëtane Thiney 11', Marie-Laure Delie 22', 41'

Aucun avertissement

France : 18-Sarah Bouhaddi, 7-Corine Petit-Franco (16-Sabrina Viguier 63'), 4-Laura Georges (22-Kelly Gadea 76'), 2-Wendie Renard, 8-Sonia Bompastor (3-Laure Boulleau 46'), 10-Camille Abily, 15-Elise Bussaglia (13-Camille Catala 46'), 9-Eugénie Le Sommer (21-Marina Makanza 63'), 14-Louisa Necib-Cadamuro (5-Ophélie Meilleroux 46'), 17-Gaëtane Thiney © (12-Elodie Thomis 46'), 11-Marie-Laure Delie, Entr.: Bruno Bini

Non utilisées : 1-Céline Deville, 19-Laëtitia Philippe, 20-Julie Soyer, 23-Karima Benameur, 24-Mélissa Plaza

Russie : 1-Elvira Todua, 21-Anastasia Rodionova (14-Daria Makarenko 69'), 19-Ksenia Tsybutovich ©, 3-Anna Kozhnikova, 16-Natalia Pertseva, 18-Elena Medved (20-Alevtina Utitskih 88'), 15-Anastasia Kostukova, 7-Tatiana Sheykina (17-Elena Danilova 46'), 9-Elena Fomina, 4-Maria Dyachkova, 8-Anna Cholovyaga, Entr.: Vladimir Antonov

Non utilisées : 23-Daria Aboroviciute

1-0 (Thiney 11') : Élise Bussaglia lance Gaëtane Thiney sur le côté gauche qui réussit un contrôle orienté avant de placer une frappe du droit.

2-0 (Delie 22') : Touche rapidement jouée par Sonia Bompastor, Marie-Laure Delie s'impose face à sa défenseure et place une frappe à mi-hauteur du droit.

3-0 (Delie 41') : Sur une belle ouverture de Camille Abily, Marie-Laure Delie s'infiltre dans la surface et place une frappe du droit.

Résumé

Une affaire pliée en une mi-temps

Face à la Russie, les Françaises ont assuré et continué à se rassurer (3-0, but de Thiney et doublé de Delie). Sans être inquiétée, les Bleues ont pu continuer leur préparation physique et effectuer de nouveaux automatismes. La dernière ligne droite approche.

En première période, les Bleues ont récité leur gamme contre une sélection russe rapidement débordée devant la vitesse des ailières françaises et un milieu de terrain tricolore en chef d'orchestre qui a nettement pris le dessus. Toujours en pleine préparation physique, Bruno Bini espérait de nouveau de ces joueuses qu'elles prennent confiance et c'est fort logiquement que les choses se mettaient en place. Les ailières comme face à la Roumanie trouvaient de larges espaces dans les couloirs et un premier centre de Sonia Bompastor manquait de trouver preneur (5e). Dans la foulée, Camille Abily servait Marie-Laure Delie en profondeur qui butait sur la gardienne Elvira Todua. L'action suivante était la bonne. Elise Bussaglia lançait sa capitaine Gaëtane Thiney sur le côté gauche qui réussissait un contrôle orienté avant de placer une frappe du droit (1-0, 11'). La défense russe montrait des signes de faiblesse dont profitait Le Sommer (13e, 15e). La Lyonnaise se heurtait à la gardienne (27e). Mais c'est la puissance de Marie-Laure Delie qui permettait un deuxième but : sur une action côté gauche française après une touche rapidement jouée par Sonia Bompastor, Marie-Laure Delie s'imposait face à sa défenseure et plaçait de 20 m décalée à gauche une frappe à mi-hauteur du droit (2-0, 22'). La Montpelliéraine retrouvait le chemin des filets en sélection et ne manquait de tenter de nouveau sa chance (40e). Todua s'opposait à sa frappe avant d'être surprise une minute après. Sur une belle ouverture de Camille Abily aux abords du rond central du gauche, Marie-Laure Delie pouvait s'infiltrer dans la surface et placer une frappe du droit qui terminait au ras du poteau gauche (3-0, 41'). Son 35e but en 40 sélections !

L'effectif a tourné en seconde période

La seconde période allait être l'occasion de plusieurs essais du côté français. Avec quatre changements à la pause, la défense se voyait remanier. Ophélie Meilleroux prenait la charnière centrale, Laure Boulleau le couloir gauche après avoir cependant évolué les cinq premières minutes en milieu défensif. Un poste finalement dévolu à Wendie Renard jusqu'à la fin du match. Camille Catala prenait aussi le milieu axial et Elodie Thomis son couloir droit. Trois autres changements marquaient le second acte cette fois-ci poste pour poste. Les occasions franches se faisaient plus rares et moins tranchantes malgré une belle possibilité sur une reprise de la tête de Marie-Laure Delie (71e, 90e) et finalement la plus belle opportunité par Abily qui trouvait le poteau droit sur un lob (90+2e). Même si ce match n'était pas le dernier dans la préparation, la France va désormais entrer dans une configuration JO avec le départ des deux réservistes Mélissa Plaza et Karima Benameur dimanche. Jeudi prochain se profilera une toute autre opposition avec le Japon à Charléty avant de partir pour Glasgow et préparer les Etats-Unis.

A Beauvais,

Sébastien Duret

Les réactions

Bruno BINI : "Aujourd'hui on a premièrement gagné le match, deuxièmement on n'a pas pris de buts et troisièmement, on a pu égaliser à peu près le temps de jeu des joueuses. En deuxième mi-temps, on a n'a pas réussi à marquer. C'est dommage, on aurait mérité avec un peu plus de justesse de marquer une autre fois. En sortant quatre cadres en deuxième période, je n'ai pas fait un cadeau à nos jeunes mais elles se sont bien adaptées. On a été moins bien physiquement mais c'est normal, on a accusé le coup. A la pause, je leur ai dit qu'elles étaient fatiguées et qu'il fallait donc s'appliquer encore plus dans les passes. Le match contre le Japon, je ne l'attends pas plus que les autres. Le seul moment où je serai où en est mon équipe, ce sera à la fin des poules".

Camille CATALA : Je me sens de mieux en mieux. On est dans un super groupe. Je pense que je progresse beaucoup avec des joueuses de qualité autour de moi. Je travaille beaucoup plus avec les joueuses qui m'entourent"

Gaëtane THINEY : "Cela fait du bien de marquer, je suis contente, on gagne encore ce soir. On peut encore monter en puissance. La Russie était plus solide que la Roumanie mais on a quand même gagné. Le Japon, ce sera un match où il y aura énormément de rythme mais ça fait partie aussi de la préparation".

Sonia BOMPASTOR : "C'est bien, on n'a pas encaissé de but même s'il faut relativiser. On travaille les phases défensives sur les séances d'entraînement, on répète les automatismes. Le match contre le Japon, ce sera le vrai test"

Equipe de France

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr