Footofeminin.fr : le football au féminin

Equipe de France

Equipe de France A - Angleterre-France 1-1

Samedi 09 juillet 2011 à 18h00

Leverkusen (BayArena)

Coupe du Monde 2011

Quart de finale

Angleterre - France : 1-1 a.p. (0-0, 1-1)

Spectateurs : 26375

Temps agréable et couvert - Terrain excellent

Arbitre : Jenny Palmqvist (SUE) assisté de Anna Nyström (SUE) et Helen Karo (SUE). 4e arbitre : Christina Pedersen (NOR)

But Angleterre : Jill Scott 59'

But France : Elise Bussaglia 88'

Avertissements : Fara Williams 5', Ellen White 77', Karen Bardsley 87', Jill Scott 90' pour Angleterre

Angleterre : 1-Karen Bardsley, 2-Alex Scott (16-Stephanie Houghton 81'), 6-Casey Stoney, 5-Faye White ©, 3-Rachel Unitt (20-Claire Rafferty 81'), 4-Jill Scott, 8-Fara Williams, 12-Karen Carney, 10-Kelly Smith, 11-Rachel Yankey (18-Anita Asante 84'), 9-Ellen White, Entr.: Hope Powell

Non utilisées : 7-Jessica Clarke, 13-Rachel Brown, 14-Eniola Aluko, 15-Sophie Bradley, 17-Laura Bassett, 19-Dunia Susi, 21-Siobhan Chamberlain

France : 1-Céline Deville, 11-Laure Lepailleur, 4-Laura Georges, 20-Sabrina Viguier, 8-Sonia Bompastor, 6-Sandrine Soubeyrand © (12-Elodie Thomis 67'), 15-Elise Bussaglia, 10-Camille Abily, 14-Louisa Necib-Cadamuro (19-Sandrine Brétigny 79', 9-Eugénie Le Sommer 106'), 17-Gaëtane Thiney, 18-Marie-Laure Delie, Entr.: Bruno Bini

Non utilisées : 2-Wendie Renard, 3-Laure Boulleau, 5-Ophélie Meilleroux, 7-Corine Petit-Franco, 13-Caroline Pizzala, 21-Laëtitia Philippe

1-0 (Scott 59') :

1-1 (Bussaglia 88') :

Victoire de la France 4-3 aux tirs aux buts.

Résumé

Tirs au but : Abily (arrêté), K.Smith (1-0), Bussaglia (1-1), Carney (2-1), Thiney (2-2), Stoney (3-2), Bompastor (3-3), Rafferty (à côté), Le Sommer (3-4), F.White (transversale)


La France en demi-finale !

Après 120 minutes de combat face à une équipe accrocheuse, les Bleues ont réussi à faire chuter les Anglaises lors de la séance de tirs de but

"Elle est très belle la vie", Bruno Bini en conférence, très ému savourait un match qu'il ne pourra jamais oublier, comme toutes les joueuses et tous ceux qui l'ont vécu jusqu'à cette insoutenable séance de tirs au but. Menées au score jusqu'à la 88e minute, les Françaises qui étaient durant toute la rencontre apparues supérieures ont encore une fois fait pencher la balance en leur faveur.

Et pourtant fidèles à elles-mêmes, les partenaires de Kelly Smith auraient pu filer à l'anglaise. Dès la 17e seconde, elles prenaient la défense française à revers. Le coup d'envoi était donné par les deux milieux défensives et Kelly Smith se retrouvait déjà face à Deville à l'entrée de la surface. La gardienne des Bleues excentrait son adversaire, qui se heurtait ensuite au tacle décisif de Georges (1re). On retrouvait la numéro 9 anglaise, cette fois-ci devancée par la gardienne des Bleues à la 35e minute. Les Anglaises avaient aussi décidé de mettre la pression sur les corners (11e, 22e, 45+2e, 64e). Pour les Françaises, elles n'avaient pas pléthores d'occasions. La plus franche en première période était sur un service de Delie pour Thiney qui tentait une demi-volée de 25 m que Bardsley allait chercher près de son poteau gauche (25e). Delie si habile dans son jeu en déviation durant ce match n'était par contre jamais en position de tromper malgré toute sa volonté (7e, 29e, 36e). Necib de 20 m tentait sa chance mais le ballon passait au dessus (30e) avant un coup franc sorti en corner par la gardienne (37e). La meneuse des Bleues provoquait ensuite un duel aérien entre Bradsley et Lepailleur remporté par la n°1 anglaise.

Le but de Jill Scott n'a pas fait douter les Bleues

Le scénario restait le même à la reprise. La première occasion était pour Yankey (47e) avant une alerte de Jill Scott juste au dessus (55e). A force de pousser sans concrétiser, la France allait tomber dans le piège. Jill Scott sur un ballon en profondeur de Carney profitait d'une mésentente entre Lepailleur et Viguier pour venir lober Deville (1-0, 59'). Les Anglaises n'allaient plus sortir de leur camp sous la pression tricolore mais aussi parce qu'elles étaient physiquement à bout. Necib tentait encore sa chance sur un coup franc de 30 m que la gardienne bloquait de manière peu académique (65e) avant l'apport de Thomis.

Une entrée en jeu qui allait redynamiser les offensives françaises grâce à sa vitesse. Après une minute sur le terrain, son premier débordement côté droit était conclu par un centre pour Thiney au 2e poteau que Smith venait chiper (68e). Elle récidivait sur une frappe excentrée que Bardsley repoussait avant une reprise de Delie pas assez appuyée (76e). C'est encore elle qui mettait Unitt "dans le vent" pour tenter une frappe alors que le centre aurait pu trouver preneur (85e).

La Champenoise Bussaglia a décroché la lucarne

Mais les Bleues affichaient alors des ressources inespérées. Sur un corner de Thiney repris de la tête par Lepailleur, c'est l'attaquante White qui sauvait de la tête sur sa ligne de but (86e). Le score ne pouvait pas en rester là. Bussaglia choisissait alors d'ajouter la manière sur une frappe enroulée du gauche dans la lucarne ! Delie au duel dans la surface avec Faye White perdait le ballon qui revenait sur la vice-capitaine qui des 16 m plaçait son ballon (1-1, 88'). Les Françaises n'en restaient pas là et Thiney trouvait la tête de Lepailleur qui croisait trop (89e) puis une dernière frappe de Thiney était contrée (90e). Il fallait donc avoir recours à 30 minutes de prolongation.

Les Anglaises déjà éreintées n'allaient sortir qu'une fois de leur camp mais aurait pu réussir le hold up. Ellen White héritait d'un ballon sur une longue relance de la gardienne pour venir se présenter dans les 16 m. Sa frappe puissante terminait juste à l'extérieur du cadre faisant trembler les filets du mauvais côté (103e). Une série de corners français et quelques tentatives de Le Sommer entrée pour le quart d'heure n'y changeaient rien. Comme lors des récentes confrontations, le score restait de parité et il fallait une séance de tirs au but pour départager les deux équipes. A ce jeu-là, malgré l'arrêt sur la première frappe d'Abily, la suite allait sourire aux Bleues. Rafferty ne trouvait pas le cadre avant que la capitaine anglaise ne voit sa frappe s'écraser sur la barre lors du tir décisif !

Les Bleues peuvent laisser exploser leur joie, les voilà en demi-finale d'une Coupe du Monde et l'élimination de l'Allemagne leur ouvre également la porte des Jeux Olympiques de 2012 à Londres avec l'assurance de prendre l'un des deux tickets européens lors de ce Mondial.

Equipe de France

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr