Footofeminin.fr : le football au féminin

Equipe de France

Equipe de France A - Nigeria-France 0-1

Dimanche 26 juin 2011 à 15h00

Sinsheim (Rhein Neckar Arena)

Coupe du Monde 2011

Nigeria - France : 0-1 (0-0)

Spectateurs : 25475

Temps chaud et lourd (26°C) - Terrain excellent

Arbitre : Kari Seitz (USA) assisté de Marlene Duffy (USA) et Veronica Perez (USA). 4e arbitre : Cha Sung Mi (CDS)

But France : Marie-Laure Delie 56'

Aucun avertissement

Nigeria : 1-Precious Dede ©, 14-Faith Ikidi (15-Josephine Chukwunonye 34'), 3-Osinachi Ohale, 5-Onome Ebi, 6-Helen Ukaonu, 11-Glory Iroka, 10-Rita Chikwelu, 7-Stella Mbachu, 9-Desire Oparanozie (12-Sarah Michael 66'), 8-Ebere Orji (19-Uchechi Sunday 78'), 4-Perpetua Nkwocha, Entr.: Ngozi Uche

Non utilisées : 2-Rebecca Kalu, 13-Ogonna Chukwudi, 16-Tochukwu Oluehi, 17-Francisca Ordega, 18-Ulunma Jerome, 20-Amenze Aighewi, 21-Alaba Jonathan

France : 16-Bérangère Sapowicz, 2-Wendie Renard (11-Laure Lepailleur 69'), 4-Laura Georges, 5-Ophélie Meilleroux, 8-Sonia Bompastor, 6-Sandrine Soubeyrand © (9-Eugénie Le Sommer 46'), 10-Camille Abily, 15-Elise Bussaglia, 17-Gaëtane Thiney (12-Elodie Thomis 57'), 14-Louisa Necib-Cadamuro, 18-Marie-Laure Delie, Entr.: Bruno Bini

Non utilisées : 1-Céline Deville, 3-Laure Boulleau, 7-Corine Petit-Franco, 13-Caroline Pizzala, 19-Sandrine Brétigny, 20-Sabrina Viguier, 21-Laëtitia Philippe

0-1 (Delie 56') : Le Sommer décalée dans le couloir droit par Necib centre pour Delie plein axe aux 6 m, qui contrôle avant de reprendre du droit à ras de terre.

Résumé

La lumière est venue de Marie-Laure Delie

Dans une belle ferveur populaire, la Coupe du Monde a démarré de la meilleure manière pour les Bleues face au Nigeria (1-0). En difficulté face à l'impact physique imposé par les Africaines, les protégées de Bruno Bini ont malgré tout trouvé les ressources pour faire la différence grâce notamment à l'apport d'Eugénie Le Sommer, passeuse décisive.

Sous la chaleur étouffante de Sinsheim, les Bleues avaient globalement bien tenu leurs adversaires nigerianes mais elles n'avaient pas pour autant débloqué la situation, mises en difficulté par une défense axiale adverse et un milieu présents dans tous les duels et laissant peu de libertés aux milieux Françaises et l'attaquante Marie-Laure Delie. Le staff qui avait décidé d'apporter de la vitesse dans les couloirs en début de seconde période procédaient rapidement aux entrées de Le Sommer et Thomis, aux détriments de Soubeyrand et Thiney.

"Zorro" est arrivée

Le Sommer profitait de son entrée pour apporter la vitesse qui avait manqué en première mi-temps pour déstabiliser l'arrière-garde nigeriane qui avait fait meilleure impression que sur les vidéos observées lors de la préparation de ce match. La Lyonnaise se mettait une première fois en évidence à la 55e minute dans son couloir et cherchait Delie mais le ballon terminait dans les gants de Dédé aux 6 m. Une minute plus tard, le réglage était fait et cette fois-ci la finition était au bout. Necib décalait sur Marie-Laure Delie, le "Zorro" français dixit Bruno Bini, qui d'un contrôle du pied du gauche élevait le ballon et le reprenait du droit à ras de terre mettait le but qu'il manquait aux Bleues pour affirmer leur supériorité (0-1, 56').

Car lors de ce match, les Nigerianes n'auront cadré aucune frappe, au contraire des Bleues à sept reprises. La première était à mettre au crédit de Bussaglia des 20 m mais Dédé sortait le ballon en corner. 17 minutes de jeu s'étaient alors écoulées. La suivante, sur le corner frappé par Soubeyrand et dévié sur le montant par Thiney au premier poteau alors que la gardienne semblait battue (18e). La gardienne nigeriane devait aussi effectuer quelques parades en deux temps. Relâchant sous le ballon, elle était en difficulté sur un centre de Bompastor (21e) ou encore un corner de Necib qui revenait du coup sur Renard mais Ohale suppléait sa partenaire pour sortir le ballon en corner.

Aucune frappe cadrée pour le Nigeria

Bompastor active sur son côté droit trouvait plus tard sa partenaire Abily moins à son aise dans le couloir droit mais dont la reprise au second poteau semblait prendre la bonne trajectoire si elle n'était pas contrée (27e). Juste avant la pause, Necib élue joueuse du match, déclenchait une frappe de l'extérieur où Dédé s'envolait de nouveau (44e). Les Nigerianes avaient à mettre à leur crédit quelques offensives bien menées comme celle de Nkwocha rattrapée par la patrouille, ou plus exactement Meilleroux, surnommée le gendarme (7e), ou encore un tacle défensif parfait de Bompastor (24e). Meilleroux était par contre prise à revers lorsque Oparanozie s'échappait son dos. L'attaquante africaine allait cependant complètement manquer sa frappe face à Sapowicz (25e). Le reste de la première période était surtout marqué par des corners (29e, 30e, 45+2e).

Malgré l'avantage au score, la dernière demi-heure pouvait être à craindre notamment avec la chaleur environnante mais aussi du fait que les trois changements avaient déjà été effectué, le dernier avec Renard, touchée à l'adducteur, juste après une belle passe en retrait pour Abily qui manquait cependant sa reprise (61e). Trois minutes plus tard, Delie en chasseuse de but, redressait bien un ballon de Thomis mais Dédé était bien placée (64e).

Le Nigeria pêchait ensuite par expérience ou par maladresse notamment avec trois joueuses à la retombée d'un corner qui se gênaient et du coup ne trouvaient pas le cadre (67e). Sur une longue touche, Mbachu était dangereuse mais la hargne de Bompastor permettait d'écarter le danger de la tête (82e). La grande Sunday posait aussi du tort aux défenseures tricolores, avant de décaler sur Nkwocha contrée (86e). La dernière occasion des Super Falcons qui devaient s'avouer vaincues.

Sébastien Duret

Equipe de France

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr