Footofeminin.fr : le football au féminin

Moins de 20 ans

Equipe de France des moins de 20 ans - Allemagne-France 4-1

Mardi 20 juillet 2010 à 11h30

Augsburg (Impuls Arena)

Coupe du Monde 2010 U20

Phase finale - Premier tour

Allemagne - France : 4-1 (2-0)

Spectateurs : 26273

Temps chaud - Terrain excellent

Arbitre : Alexandra Ihringova (ANG) assisté de Helen Karo (SUE) et Anna Nyström (SUE). 4e arbitre : Karolina Radzik-Johan (POL)

Buts Allemagne : Alexandra Popp 10', 35', 60', Dzsenifer Marozsan 73'

But France : Pauline Crammer 49'

Avertissements : Marith Priessen 22' pour Allemagne, Amélie Barbetta 72' pour France

Allemagne : 12-Desiree Schumann, 20-Bianca Schmidt, 4-Marith Priessen, 5-Kristina Gessat, 2-Stefanie Mirlach, 6-Marina Hegering © (19-Kim Kulig 46'), 8-Selina Wagner, 9-Svenja Huth (18-Anne Bartke 76'), 10-Dzsenifer Marozsan, 17-Turid Knaak (7-Jessica Wich 64'), 11-Alexandra Popp, Entr.: Maren Meinert

Non utilisées : 1-Almuth Schult, 21-Laura Benkarth, 3-Tabea Kemme, 13-Sylvia Arnold, 14-Inka Wesely, 15-Valeria Kleiner, 16-Marie-Louise Bagehorn

France : 16-Laëtitia Philippe, 14-Inès Jaurena, 4-Kelly Gadea, 5-Adeline Rousseau, 3-Charlotte Bilbault ©, 10-Solène Barbance, 19-Amélie Barbetta, 8-Audrey Février (2-Annaig Butel 46'), 6-Léa Rubio, 13-Alexandra Plantive (7-Marina Makanza 46'), 11-Fanny Tenret (9-Pauline Crammer 46'), Entr.: Jean-Michel Degrange

Non utilisées : 1-Solène Chauvet, 21-Pauline Peyraud-Magnin, 12-Caroline La Villa, 15-Aude Moreau, 17-Rose Lavaud, 18-Marion Torrent, 20-Camille Catala

1-0 (Popp 10') : Corner frappé par Marozsan avec trois Allemandes à la tombée du ballon, Philippe repousse, Rubio dégage aux 6 m sur Popp qui se jette

2-0 (Popp 35') : Longue ouverture de Priessen pour Popp qui lobe la gardienne de l'entrée de la surface

2-1 (Crammer 49') : Makanza déborde côté droit, crochète et tente une frappe renvoyée par Gessat sur Crammer qui reprend au sol au point de penalty

3-1 (Popp 60') : Popp accélère côté gauche et place une frappe dans le petit filet opposé

4-1 (Marozsan 73') : Débordement de Kulig à gauche qui centre pour Marozsan au point de penalty

Résumé

Le dernier match de groupe face à l'Allemagne s'annonçait comme décisif pour décrocher une place en quarts. Le pays hôte avec la volonté de continuer sur leur dynamique l'a montré sur le terrain et ainsi trompé à quatre reprises la défense tricolore, et la Colombie en a profité pour mettre hors de compétition, la France !

Au terme d’un match dans lequel elles ne sont jamais vraiment entrées, les Tricolores quittent la compétition. Il ne fallait pas longtemps pour voir la défense mise en difficulté. L'arbitre accordait généreusement un penalty aux Allemandes, heureusement envoyé par l’Allemande Hegering sur le poteau droit de Philippe (8e). Toutefois le manque de réalisme germanique s’arrêtait là. Sur un premier corner concédé et frappé par Marozsan, trois Allemandes étaient à la tombée du ballon, Philippe repoussait mais la défense française se montrait incapable de dégager le cuir finalement que reprenait Popp en se jetant aux 6 m (1-0, 10’). Une Popp qui allait se révéler comme la star de ce match. Après avoir trop croisé sa frappe sur un premier face-à-face avec Philippe (19e), l’attaquante se trouvait lancée en profondeur par Priessen, l’une de ses défenseures centrales. Cette fois Popp n’avait plus qu’à lober la Bleuette depuis l'entrée de la surface (2-0, 35’). A la mi-temps, la France était éliminée, la Colombie menant 2-0 face au Costa Rica.

Si une alerte était donnée par Knaak (46e), les joueuses françaises dont l'équipe était modifiée avec trois changements, revenaient dans la partie peu après la pause. Makanza débordait dans le couloir droit, crochetait à l'angle des 16 m. Sa frappe était renvoyée par Gessat, et le ballon revenait sur Crammer pour une reprise du droit sans contrôle au point de penalty (2-1, 49’), mais deux nouveaux errements défensives scellaient leur perte peu après. Sur un long dégagement de l’arrière-garde allemande, prolongé de la tête au milieu du terrain, Popp prenait Bilbault de vitesse et partait encore seule avant de croiser sa frappe du gauche (1-3, 60’). Quelques instants plus tard, Popp est tout près du quadruplé mais Philippe détourne in extremis (63e). La gardienne de Montpellier une nouvelle fois impériale 5 minutes plus tard avec une double parade décisive devant Popp et Mirlach (68e). Cinq minutes plus tard, Kulig débordait à gauche comme dans du beurre et servait Marozsan complètement isolée au point de penalty (1-4, 73’). Dans les dix dernières minutes, les Françaises essayaient bien de rattraper les deux buts de retard pour se qualifier. Rubio, bien décalée par Gadéa, tente une frappe des 25 m d'une frappe enveloppée qui termine sa course sur la transversale avant de rebondir derrière la ligne de Schumann (80e). Le trio arbitral n'accorde cependant pas le but. Makanza (84e) ou Crammer (87e) essaieront aussi de réduire l'écart mais aucune ne parvenait à combler le retard.

REACTIONS

Maren Meinert, sélectionneuse de l’Allemagne

Je suis très satisfaite du résultat d’aujourd’hui et de cette première place du groupe. Les trois matches disputés jusqu’ici nous ont permis de gagner en maturité. Je crois qu’ils vont nous être très précieux dans la préparation pour les quarts de finale. Nous sommes qualifiées et pour le moment, nous devons savourer ça. Nous allons travailler dur d’ici à samedi pour constituer la meilleure équipe possible.

Jean-Michel Degrange, sélectionneur de la France

Je tiens à féliciter l’équipe d’Allemagne pour sa victoire. Elle nous a imposé un gros pressing dès la première minute et a produit un grand football auquel nous n’avons pas su répondre. Cette victoire est méritée. Malgré tout, nous ne sommes pas passés loin de la qualification pour les quarts. Il nous a juste manqué un peu de chance pour atteindre notre objectif.

Moins de 20 ans

Données sur le foot au féminin

News

Live

Footofeminin.fr - Live

Page d'accueil de Footofeminin.fr

Infos email : contact@footofeminin.fr