Equipe de France

Equipe de France A - France-Pays de Galles 2-0

Mardi 30 novembre 2021 à 21h10

Guingamp (Stade de Roudourou)

Qualifications à la Coupe du Monde 2023

France - Pays de Galles : 2-0 (1-0)

Spectateurs : 8123

Temps nuageux (10°C) - Terrain en bon état

Arbitre : Iuliana Demetrescu (Roumanie) assisté de Petruta Iugulescu (Roumanie) et Mihaela Tepusa (Roumanie). 4e arbitre : Cristina Trandafir (Roumanie)

Buts France : Kadidiatou Diani 45', Selma Bacha 90'

Avertissements : Kadidiatou Diani 58' pour France, Kayleigh Green 21', Kayleigh Green 70' pour Pays de Galles

Expulsion : Kayleigh Green 70' pour Pays de Galles

France : 21-Pauline Peyraud-Magnin, 2-Ève Périsset (19-Griedge Mbock Bathy Nka 81'), 5-Aïssatou Tounkara, 22-Elisa De Almeida, 23-Perle Morroni, 6-Sandie Toletti (15-Kenza Dali 66'), 14-Charlotte Bilbault ©, 11-Kadidiatou Diani (7-Selma Bacha 66'), 8-Grace Geyoro, 20-Delphine Cascarino (12-Melvine Malard 88'), 9-Marie-Antoinette Katoto, Entr.: Corinne Diacre

Non utilisées : 1-Mylène Chavas, 16-Solène Durand, 3-Hawa Cissoko, 4-Marion Torrent, 10-Clara Matéo, 13-Valérie Gauvin, 17-Sandy Baltimore, 18-Viviane Asseyi

Pays de Galles : 1-Laura O'Sullivan, 5-Rhiannon Roberts, 14-Hayley Ladd, 3-Gemma Evans, 17-Esther Morgan, 8-Angharad James, 4-Sophie Ingle ©, 11-Natasha Harding, 10-Jessica Fishlock, 20-Carrie Jones (23-Ffion Morgan 68'), 9-Kayleigh Green, Entr.: Gemma Grainger

Non utilisées : 12-Olivia Clark, 21-Poppy Soper, 2-Lily Woodham, 6-Josie Green, 7-Helen Ward, 13-Elise Hughes, 15-Georgia Walters, 16-Charlie Estcourt, 18-Chloe Williams, 19-Megan Wynne, 22-Anna Filbey

1-0 (Diani 45') : Touche galloise récupérée. Toletti joue pour Katoto en appui qui sert Cascarino couloir droit qui prend de vitesse Morgan puis réalise le grand point sur Ladd avant de centrer sur Diani au second poteau à 8 m qui met son pied gauche en opposition.

2-0 (Bacha 90') : Contre attaque française avec Malard à droite qui change pour Bacha à 40 m qui s'avance jusqu'aux 20 m et déclenche une frappe du gauche dans la lucarne droite.

Résumé

La France distance son principal rival

Opposée à son dauphin gallois, la France a inscrit un but à la fin de chaque période pour s'assurer une victoire dans une rencontre d'une qualité moindre, passant proche de l'égalisation avant le but libérateur de Bacha.

Face à l'adversaire présumé le plus relevé du groupe, les Bleues s'attendaient à une équipe en place mais qui n'allait pas fermer le jeu, selon les dires de Corinne Diacre.

Si certes, le Pays de Galles n'a pas eu le visage ultra-défensif que l'on a pu connaître de la sélection galloise sous Jayne Ludlow, elle misait malgré tout sur un système en 4-2-3-1 pour essayer de contrer le jeu tricolore par l'impact.

Après que Peyraud-Magnin touchait rapidement le ballon du match sur un centre de Fishlock (1re), ce qui constituait une première depuis le mois de septembre, la France prenait possession du ballon avec cependant une certaine difficulté à construire de bons mouvements. Katoto se heurtait à la sortie de la gardienne (4e) avant d'être dans l'incapacité de reprendre un centre de Morroni, gênée par sa garde rapprochée (13e).

Diani avant les citrons

Dans les couloirs, Cascarino et Morroni trouvaient de plus en plus les espaces avec leur vitesse. Mais leurs centres pour Diani (20e), Katoto (25e) ne donnaient rien. C'est donc sur un exploit personnel que Katoto s'illustrait une première fois. Sur une série de dribbles dans la surface adverse, elle arrivait à centrer fort, mais Morgan concédait le corner (22e). La gardienne galloise restait sur ses gardes sur un ballon renvoyé à 15 m. De Almeida d'une frappe lobée était proche de trouver la lucarne opposée mais les gants de O'Sullivan était présent (25e).

Alors que l'on pensait un score vierge à la pause, une touche galloise dans le camp français était récupérée. Toletti jouait sur Katoto qui déviait pour Cascarino couloir droit. La Lyonnaise prenait de vitesse Morgan avant de se défaire à l'entrée de la surface de Ladd et de trouver sur un centre à ras de terre Diani côté opposé qui avait tout le temps de placer son pied gauche (1-0, 45+1').

En position favorable à la reprise, Cascarino continuait par sa percussion à poser des difficultés. Sur une action avec Morroni côté gauche, elle déclenchait une frappe de l'entrée de la surface détournée par la gardienne (50e). Mais à 1-0, la méfiance devait rester de mise notamment face à l'expérimentée Jess Fishlock, prête à tout moment à surprendre. C'est ce qui aurait pu arriver aux Bleues sur le ballon renvoyé dans l'axe par Katoto et dévié par Toletti. Fishlock déclenchait une volée du droit aussi splendide que la détente horizontale sur sa droite de Peyraud-Magnin (59e).

Le coup d'éclat de Bacha

L'heure des premiers changements intervenait avec Bacha et Dali pour redonner de la fraîcheur dans le camp tricolore. Et alors que la France aurait pu profiter de supériorité numérique pour faire la différence avec l'exclusion de Kayleigh Green pour un second avertissement, la fin de match ne fut pas aussi limpide. La Galloise déjà exclue le 21 octobre dernier face à l'Estonie laissait son équipe à dix pour les vingt dernières minutes. Les Galloises restaient dangereuses parvenant à plusieurs reprises dans la surface tricolore. Le tournant du match survenait sur le nouveau coup de génie de Fishlock profitant d'une mésentente défensive. Sa reprise excentrée s'écrasait sur le montant de Peyraud-Magnin. Le contre qui s'initiait allait être libérateur. Deux remplaçantes en étaient dans la construction avec Malard pour prendre le couloir et trouver Bacha qui déclenchait une frappe du gauche pour trouver la lucarne (2-0, 90').

La victoire est au bout pour finir l'année 2021 et prendre cinq longueurs d'avance sur le Pays de Galles. Au delà du résultat, la France a montré certaines lacunes dans le jeu collectif et aussi défensivement. Il faudra profiter du tournoi de France pour juger réellement du niveau tricolore.