Equipe de France

Equipe de France A - France-Brésil 1-0

Samedi 07 mars 2020 à 21h00

Valenciennes (Stade du Hainaut)

Tournoi de France 2020

France - Brésil : 1-0 (0-0)

Spectateurs : 17022

Temps nuageux (9°C) - Terrain excellent

Arbitre : Marta Huerta De Aza (Espagne) assisté de Guadalupe Porras Ayuso (Espagne) et Eliana Fernandez Gonzalez (Espagne). 4e arbitre : Maïka Vanderstichel (France)

But France : Valérie Gauvin 55'

Avertissements : Delphine Cascarino 17', Charlotte Bilbault 23', Sakina Karchaoui 35', Amandine Henry 66' pour France, Formiga 38' pour Brésil

France : 21-Pauline Peyraud-Magnin, 2-Ève Périsset, 5-Aïssatou Tounkara, 3-Wendie Renard, 7-Sakina Karchaoui, 15-Kenza Dali, 14-Charlotte Bilbault (18-Viviane Asseyi 60'), 20-Delphine Cascarino (8-Grace Geyoro 70'), 10-Amel Majri (23-Perle Morroni 81'), 13-Valérie Gauvin (17-Ouleymata Sarr 60'), 9-Eugénie Le Sommer © (6-Amandine Henry 60'), Entr.: Corinne Diacre

Non utilisées : 1-Solène Durand, 16-Sarah Bouhaddi, 4-Marion Torrent, 11-Kadidiatou Diani, 12-Marie-Antoinette Katoto, 19-Griedge Mbock Bathy Nka, 22-Estelle Cascarino

Brésil : 1-Bárbara , 2-Letícia Santos (3-Antônia 36'), 15-Tayla, 14-Daiane, 6-Tamires , 17-Andressinha, 23-Luana © (5-Thaísa 75'), 8-Formiga (13-Aline Milene 64'), 7-Andressa Alves (9-Debinha 46'), 11-Cristiane (18-Duda 64'), 16-Bia Zaneratto (10-Marta 46'), Entr.: Pia Sundhage

Non utilisées : 12-Aline, 24-Natascha Honegger, 4-Bruna Benites, 19-Ludmila , 20-Jucinara, 21-Thaís Guedes, 22-Rafaelle

1-0 (Gauvin 55') : Karchaoui à 25 m glisse un ballon dans la surface côté gauche pour Majri qui lève la tête pour centrer sur Gauvin qui se jette dans l'axe pour placer aux 6 m devant Tamires. Le ballon finit entre les jambes de la gardienne qui ne peut que le toucher

Résumé

Vainqueur du Brésil, la France remporte le tournoi

La France a infligé au Brésil sa première défaite depuis l'arrivée à sa tête de Pia Sundhage. Grâce à un but de Valérie Gauvin (1-0), les Tricolores remportent le tournoi.

Pour cette deuxième journée du tournoi, Pia Sundhage et Corinne Diacre avaient effectué de nombreux changements dans leur équipe de départ. Du côté français, pas moins de huit changements étaient à répertorier, seules Wendie Renard, Sakina Karchaoui et Amel Majri connaissant une seconde titularisation. C'est peut-être un peu à cause de tous ces changements que la France n'a pas réussi à emballer la partie face à adversaire qui n'évoluait pourtant pas non plus à son meilleur niveau. C'est tout de même les Tricolores qui se procuraient le plus d'opportunités en première période, mais Delphine Cascarino frappait directement sur Barbara (9'), Amel Majri manquait le cadre après avoir pris le dessus de la tête sur Leticia (11'), Eugénie Le Sommer, toujours à la recherche de ce 81e but, manquait largement le cadre (22').

D'un côté comme de l'autre, les espaces étaient présents mais aucune équipe ne parvenait à en profiter, se montrant également maladroites dans le jeu. Le Brésil était le premier à se montrer dangereux suite à un ballon de Charlotte Bilbault contré par Formiga qui servait Beatriz, qui trouvait Andressinha dont le pointu ne trouvait que la touche (7'). À la suite d'un coup franc brésilien repoussé par la défense française, Tamires tentait un tir lointain mais ne trompait pas la vigilance de Peyraud-Magnin (36'). À la pause, aucune équipe n'était parvenue à trouver l'ouverture, sans grande surprise au vu des nombreuses erreurs techniques.

Gauvin d'une tête plongeante

Avec un onze reconduit pour la seconde période, la France allumait une première étincelle après cinq minutes de jeu, un centre de Majri qui voyait Le Sommer et Gauvin se gêner au deuxième poteau (51'). Puis elle trouvait enfin l'ouverture, peu avant l'heure de jeu comme au Canada. Sur un nouveau centre de Majri, Gauvin, seule dans l'axe face au but, reprenait le ballon de la tête et celui-ci passait entre les jambes d'une Barbara en extension et qui ne marquait pas de point dans la course aux Jeux sur ce but (1-0, 55'). Ce but réveillait l'équipe de France et son public, et Majri passait proche de faire le break deux minutes plus tard, mais Barbara parvenait à dévier sa frappe sur le poteau du bout des doigts (57'). La France ne continuait cependant pas à mettre la pression, et c'est au contraire le Brésil qui se réveillait quelque peu.

Dans un premier temps avec une belle frappe enroulée de Cristiane qui obligeait Peyraud-Magnin à bien se détendre (62'), puis avec Duda, tout juste entrée en jeu. Coup du coup, elle profitait du fait que Wendie Renard manquait le ballon pour tenter un lob qui retombait au-dessus du filet du but français (72'), avant de tenter une frappe suite à une perte de balle de Grace Geyoro elle aussi tout juste entrée en jeu, sans tromper la vigilance de la gardienne française (73').

Première défaite pour Pia Sundhage

Après ce gros quart d'heure d'animation, le rythme retombait et il fallait attendre les dernières minutes de la rencontre pour voir la France repartir un peu vers l'avant. Une frappe trop croisée de Sakina Karchaoui, servie par Perle Morroni pour sa première sélection en A (82'), puis une tentative d'Eve Périsset bien stoppée par Barbara (84'), qui s'interposait bien sur une frappe de Karchaoui encore après avoir éliminé Antonia à l'entrée de la surface (84'). Le match prenait fin sur un coup franc de Marta qui ne présentait aucun danger pour Peyraud-Magnin (90+2').

Avec cette deuxième victoire dans le tournoi, conjuguée au match nul et vierge entre les Pays-Bas et le Canada, la France a d'ores et déjà remporté « son » tournoi et s'offrira un dernier match sans enjeu face à une équipe des Pays-Bas qui plus est diminuée. Avec cette victoire, la France continue son invincibilité face au Brésil et inflige également au Brésil de Pia Sundhage sa première défaite. Le tout sans vraiment convaincre cependant, à la fois collectivement et pour plusieurs individualités, très discrètes.